Sport pendant le confinement : les cardiologues tirent la sonnette d’alarme !

Pour éviter l’ennui, de nombreux français ont profité du temps dégagé par le confinement pour se remettre au sport. Même si le sport est bon pour la santé, une pratique intensive n’est pas recommandée par les cardiologues ! Explications.

Faire du sport en confinement

>>> À lire aussi : Coronavirus : Paris durcit son confinement avec des mesures radicales !

La reprise du sport pendant le confinement, une bonne idée ?

Depuis le début du confinement, nous avons pu voir de nombreuses personnes faire preuve d’inventivité pour faire leur sport sans sortir. Récemment, un homme a couru sur son balcon pendant 6 heures pour boucler « son marathon de confiné ». Pour l’Équipe, le président du club des cardiologues du sport, Laurent Chevalier met en lumière ce type de comportement dangereux.

Les sportifs du dimanche aussi bien que les pros doivent prendre garde : « Quand on a de la fièvre ou des courbatures, on doit absolument arrêter le sport et ne pas en faire pendant les huit jours qui suivent. C’est une des règles d’or édictées par le Club des Cardiologues du Sport dès 2006 mais elle reste encore largement ignorée ou négligée. Le risque, c’est la mort subite ; le virus se propage au muscle cardiaque et provoque une arythmie qui peut être très dangereuse ». Autrement dit, les infections virales ne sont pas compatibles avec l’effort sportif.

>>> À lire aussi : Il réalise un marathon en tournant 2010 fois autour de son canapé en plein confinement

Faire du sport pendant le confinement

De fait, les experts recommandent d’être raisonnable avant tout : « Le risque, c’est surtout la durée de l’effort et l’intensité. Il s’agit donc de ne pas produire d’effort violent, de rester en dessous de 80 % de sa fréquence cardiaque maximale. Et de ne pas faire de séances longues, ne pas dépasser une heure. Et ne surtout pas s’envoyer à fond ».

« C’est d’autant plus dangereux quand on est asymptomatique. On ignore alors que l’on est porteur du virus. Et on ne se rend donc pas compte du danger potentiel. En effet, quand on est fiévreux, on n’est généralement pas amené à vouloir faire du sport. Tout ça, c’est simplement un message de santé publique. Que l’on soit sportif de haut niveau ou pas, face au virus on n’est pas plus exposé ou protégé qu’un autre », affirme Laurent Chevalier à Nice-Matin.

Pour rester en bonne santé, privilégiez une heure de sport sans en restant en-dessous de 80% de votre fréquence cardiaque maximale.

>>> À lire aussi : Coronavirus : cette application donne un constat alarmant pendant le confinement

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Justine le 08 Avr 2020
0