Transplantation fécale : des tutos de cette pratique dangereuse font un carton sur internet !

Comme toute pratique qui touche à la santé, il est nécessaire de faire appel à un spécialiste. Toutefois, de nombreuses personnes se dirigent vers YouTube pour apprendre à réaliser une transplantation fécale par leurs propres moyens. L’objectif est de soigner des infections intestinales chroniques.

Des vidéos de transplantation fécale sur Youtube

>>> À lire aussi : L’Écosse deviendra le premier pays à rendre gratuits les produits hygiéniques féminins

Des tutos vidéos sur la transplantation fécale

Les tutos YouTube et Facebook apprennent au public comment réussir sa transplantation fécale. Cette pratique consiste à trouver un donneur, mixer les excréments avant de se les injecter dans le rectum. Il suffit d’un robot mixeur, d’une passoire et d’une poire à lavement. Cette « bouillie » permet de soigner les infections récurrentes et plus particulièrement le « Clostridium difficile » qui détruit le côlon.

La particularité de ces vidéos ? Les « professeurs » sont majoritairement des novices. Pourtant, leurs vidéos font un carton et les commentaires regorgent de conseils donnés par des personnes lambda. À ne pas suivre à la lettre donc.

>>> À lire aussi : Prêt à tout pour avoir des abonnés, ce Youtubeur a franchi la ligne rouge en utilisant une technique immonde

Réaliser seul sa transplantation fécale, peut-être dangereux !

En plus d’avoir le coeur bien accroché pour passer à l’action, il faut être certain de ses gestes. Il est donc indispensable de faire appel à un médecin spécialisé dans le domaine ! Les patients qui suivent ces tutos seuls, ne sont pas encadrés et ne savent pas comment réagir en cas d’effets secondaires.

Par ailleurs, la transplantation fécale est risquée car plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Par exemple, il est possible de s’injecter des mauvaises bactéries et d’empirer son cas ou de faire appel à de mauvais donneurs. Ces derniers peuvent mentir sur les résultats de leurs analyses de sang ou de leurs habitudes de vie soi-disant saines. Conclusion : sans aucune connaissance sur le sujet, vaut mieux abandonner l’idée de réaliser seul cet acte médical.

>>> À lire aussi : Les couples qui parlent librement de leur caca sont plus heureux que les autres ! 

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Justine le 27 Fév 2020
0