Une virologue chinoise réputée dit détenir des preuves que le coronavirus a été fabriqué par l’homme

La très respectée docteur Li-Meng Yan, qui fut l’un des rares médecins chinois à être considéré en Occident suite à sa position de méfiance face aux autorités chinoises lors de la crise du coronavirus, prétend détenir des preuves que le virus est une invention de l’homme. Le médecin a fui Hong Kong avec des preuves que le gouvernement chinois tente d’effacer.

> À lire aussi : Coronavirus : on en sait plus sur la thèse du virus échappé du laboratoire de Wuhan !

Une virologue qui a fui Hong Kong parle à la télévision britannique

La lanceuse d’alerte Li-Meng Yan a commencé à être prise au sérieux aux États-Unis et en Europe, après avoir tenu des paroles de méfiance face à son gouvernement. Selon cette spécialiste en virologie et immunologie, qui travaillait à l’université publique de Hong Kong, la Chine aurait dans un premier temps tenté de cacher et minimiser l’expansion de l’épidémie de coronavirus. Ses dénonciations envers le gouvernement chinois ont compromis sa sécurité. Elle a fui Hong Kong et est actuellement réfugié dans un endroit tenu secret.

> À lire aussi : Coronavirus : des « preuves immenses » que le virus vient d’un laboratoire de Wuhan existent-elles vraiment ?

Li-Meng Yan détiendrait des preuves que le coronavirus a été créé dans un laboratoire

Cette semaine, la virologue a accordé une interview en duplex à l’émission britannique Loose Women, diffusée sur ITV. Li-Meng Yan a fait de nouvelles révélations lors de cet entretien. Selon elle, la théorie selon laquelle le covid-19 serait parti du marché de Wuhan, n’est qu’un leurre, une explication donnée pour cacher la vérité. Elle détiendrait aussi des preuves et un rapport, qu’elle envisage de publier, qui prouveraient que le virus est une invention de l’homme. La journaliste lui a demandé qu’elle était donc l’origine du virus, ce à quoi elle a répondu : « Il vient du laboratoire de Wuhan ».

> À lire aussi : Coronavirus échappé d’un laboratoire ? Le laboratoire de Wuhan sort du silence…

Elle craint pour sa sécurité et celle de sa famille si elle prouve la vérité

« La séquence du génome est comme une empreinte digitale humaine », a expliqué la virologue. « Et sur cette base, vous pouvez identifier ces choses. Je vais [utiliser ces] preuves pour dire aux gens pourquoi cela vient du laboratoire en Chine, pourquoi ce sont eux qui l’ont fabriqué. N’importe qui, même si vous n’avez aucune connaissance en biologie, pourra le lire, l’analyser, l’identifier et le vérifier par soi-même. » Révéler ces informations aura un prix, et elle le sait. Le gouvernement chinois a déjà effacé toutes les traces de son existence et il pourrait s’en prendre à sa famille. « Ils ont supprimé toutes mes informations et ils ont demandé de répandre des rumeurs sur moi, que je suis une menteuse, que je ne sais rien, (…). Ils essaieront de manipuler ma famille et mes amis et soudainement je n’existerai plus ».

> À lire aussi : Coronavirus : le patient zéro de Wuhan identifié ?

Crédits et source : ITV

Publié par Nicolas F le 13 Sep 2020
0