Le Vitiligo: quand la peau perd sa couleur

 

Le vitiligo est une maladie qui est peu connue et pourtant elle existe depuis très longtemps. Le terme fut employé pour la première fois par Aulus Corneluius Celsus au Ier siècle avant J-C dans son livre De Medicina. Depuis quelques années la maladie est de plus en plus connue, notamment grâce au mannequin, Winnie Harlow, atteinte de vitiligo depuis ses 4 ans et qui exhibe ses « taches » avec fierté.

winnie harlow vitiligo

Mais cela n’a pas toujours été le cas, la maladie a longtemps été mal vue et cette particularité physique qu’elle impose aujourd’hui peut être très dur à vivre pour les personnes touchées.  Peu de gens savent que Michael Jackson était lui -même atteint de la maladie. Il a porté pendant longtemps un gant à paillette pour cacher la décoloration qu’avait provoqué la maladie sur sa peau. Mais la maladie s’est répandue de plus en plus et la star a finalement choisi de se faire dépigmenter la peau pour ne plus avoir de taches et avoir une couleur de peau plus homogène.

>>> A lire aussi: Qu’est ce que la misophonie? Cette maladie qui rend les gens fous!

Le vitiligo c’est quoi ?

Le vitiligo est une affection de la peau caractérisée par l’apparition de taches blanches sur les pieds, les mains, le visage, les lèvres ou tout autres partie du corps. Ces taches sont causées par une dépigmentation, c’est à dire la disparition des mélanocytes; les cellules responsables de la couleur de la peau. Cette dépigmentation peut être plus ou moins importante et les tâches blanches, de taille variables. Le vitiligo en lui même n’est ni contagieux, ni dangereux. Cependant il peut être lié à d’autre maladies auto-immune et à une détresse psychologique importante.

Qui sont les personnes touchées?

Le vitiligo touche entre 0,5% et 2% de la population. Il apparaît généralement entre l’âge de 10 ans et 30 ans . Le vitiligo est cependant assez rare chez les jeunes enfants. Il touche aussi bien les hommes que les femmes et survient partout dans le monde, sur tout les types de peau.

vitiligo

Quelles en sont les causes?

Les causes du vitiligo ne sont pas bien connues. On sait que la décoloration est due à la destruction des mélanocytes, mais on ne sait pas comment ces mélanocytes sont détruits. Plusieurs hypothèses sont proposées. Elles expliquent que le vitiligo est probablement une maladie qui a à la fois des origines auto-immune, environnementales et génétiques.

En effet on sait que c’est une maladie à forte composante auto-immune. Les personnes atteintes produisent des anticorps anormaux qui s’attaquent directement aux mélanocytes et contribuent à les détruire.

Pour ce qui est du facteur génétique, il n’est pas clairement identifié mais il est fréquent que plusieurs personnes d’une même famille soient atteintes de vitiligo.

Les facteurs environnementaux eux ne sont pas les causes même du vitiligo. Cependant il peuvent en aggraver la propagation et l’apparition des taches. Ces facteurs de risque sont: un traumatisme émotionnel, un stress intense, une blessure ou un coup de soleil.

>>> A lire aussi: Qu’est ce que l’alcolorexie? Cette mode dangereuse qui touche les jeunes femmes.

Il existes plusieurs types de vitiligo:

Plusieurs types de vitiligo sont référencés, certains sont plus courant que les autres:

Le vitiligo segmentaire (focal): il est localisé sur un seul côté du corps sous la forme d’une seule ou deux taches. Cette forme de vitiligo apparaît plus souvent chez les enfants ou les adolescents. La zone dépigmentée correspond à un « territoire d’innervation » , c’est à dire une zone de la peau innervée par un nerf en particulier. Cette forme apparaît en quelques mois et puis cesse d’évoluer.

Le vitiligo généralisé (vulgaris): Il se présente sous la forme de taches souvent plus ou moins symétriques, touchant les deux côtés du corps en particulier les zones de friction ou de pression répétées. Le terme « généralisé » ne signifie pas forcement que les taches sont étendues. L’évolution est imprévisible, les taches pouvant rester petites et localisées ou s’étendre rapidement.

Le vitiligo universalis: c’est le type de vitiligo le plus rare. Il s’étend rapidement et peut toucher presque la totalité du corps

types-vitiligo

Crédits: Association Française du Vitiligo

Existe t’il un traitement?

Il n’existe malheureusement aucun traitement qui arrête définitivement cette maladie. Mais il est néanmoins possible de freiner ou d’interrompre le processus de décoloration. Dans certain cas il est même possible d’obtenir une repigmentation de la peau à l’aide d’un traitement repigmentant. En cas d’échec et selon l’importance de l’étendue du vitiligo, on peu proposer l’approche opposée, consistant à dépigmenter les zones résiduelles (cas de Michael Jackson).

Comment vivre avec le Vitiligo?

En dehors du préjudice esthétique le vitiligo n’est pas une maladie grave. Les personnes atteintes ont toutefois un risque accru d’avoir un cancer de la peau. En effet les zones dépigmentées ne font plus barrière aux rayons du soleil. Le plus important et de bien suivre les personnes qui sont atteintes de vitiligo d’un point de vue psychologique car certaines personnes sont bouleversées à l’annonce de la maladie. Le plus souvent la maladie évolue à un rythme imprévisible et peut s’arrêter ou s’étendre sans que l’on sache pourquoi. Le vitiligo peut évoluer par phases, les aggravations survenant parfois après un événement déclencheur psychologique ou physique. Dans de rares cas les taches disparaissent d’elles-même.

>>> A lire aussi: Test: souffrez vous de dépression? 

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Delphine le 27 Mai 2019
 
0