Mais au fait : pourquoi marche t-on quand on est au téléphone ?

Personne ne sait l’expliquer, pourtant on le fait tous : quand on est au téléphone, on ne peut pas s’empêcher de marcher et de faire les cent pas. Même s’il n’existe aucune étude sur ce phénomène, nous avons un élément de réponse.

 

>>> À lire aussi : Le saviez-vous : pourquoi les enfants mentent ?

 

Évacuer la charge émotionnelle

À l’époque de la préhistoire les hommes des cavernes marchaient déjà pour évacuer le stress ressenti face à un danger. Et cette habitude nous est restée. Jean Jacques Temprado, professeur à l’institut des sciences du mouvement à l’Université Aix-Marseille, a également indiqué dans le magazine Madame Figaro les raisons de nos mouvements incontrôlés lorsque l’on téléphone : « La marche permet de dissiper l’énergie, comme lorsque l’on attend un coup de téléphone et que l’on tourne en rond, que l’on a besoin de faire quelque chose » . Téléphoner permet aussi d’évacuer un trop plein d’émotion et, en quelque sorte, de fuir une situation ou notre interlocuteur. Le mécanisme est en réalité assez simple : si l’on ment, si l’enjeu de l’appel est grand, si l’on est mal à l’aise ou que l’on est angoissé, le cerveau se retrouve en surcharge cognitive. Pour se décharger il va tonifier certaines parties du corps comme les jambes et les mettre en mouvement, à ce moment, la personne va commencer à marcher.

femme-telephone

 

>>> À lire aussi : On lui passe Donald Trump au téléphone

 

Augmenter son attention

L’activité permet au cerveau d’améliorer son attention car elle stimule l’éveil cérébral. Des chercheurs américains ont d’ailleurs observé une amélioration de la concentration chez des enfants atteint d’hyperactivité lorsqu’ils étaient en mouvement. Pour la majorité des personnes, déambuler dans sa chambre ou dans le couloir permettrait de se concentrer d’avantage sur son activité. Quelle qu’elle soit d’ailleurs puisqu’il est recommandé de marcher lorsque l’on souhaite apprendre un texte ou une poésie par exemple.

 

>>> À lire aussi : Combien de minutes par jours faut-il marcher pour mincir ?

 

Imitation de l’interlocuteur

Une imitation ? Alors que notre interlocuteur est à l’autre bout du fil ? Et bien oui, inconsciemment si notre cerveau perçoit du mouvement chez l’allocutaire, il va se mettre à bouger également et provoquer un mouvement. Pendant une discussion en face à face, deux individus vont avoir tendance à reproduire les mouvements de la personne en face : c’est ce que l’on appelle la contagion émotionnelle ou mise en empathie. Alors que l’on soit au téléphone ou en face d’une personne, notre cerveau va essayer de se synchroniser avec notre interlocuteur.

 

Ça peut vous intéresser :

Pourquoi le ciel est bleu ?

Un papa invente un application qui oblige les enfants à répondre au téléphone lorsque les parents appellent

Un astronaute peine à remarcher après 197 jours dans l’espace

Le saviez-vous : pourquoi bailler est si contagieux ?

En savoir plus sur : - -

Publié par Benjamin le 19 Mar 2019
 
0