SEXE : voilà pourquoi en 2030 nous ne ferons plus l’amour

C’est le résultat d’une étude scientifique menée par David Spiegelhalter et son équipe. En effet, en interrogeant des couples entre 16 et 64 ans, il s’est rendu compte qu’en extrapolant les données, nous ne ferons presque plus l’amour d’ici 2030 !

>> À lire aussi : À cause de ces deux choses, les couples font moins l’amour…

Nous ne ferons plus l’amour en 2030

A priori, nous devrions profiter d’une bonne partie de jambes en l’air pendant qu’il en est encore temps ! En effet, selon une étude menée par David Spiegelhalter, cela risque fortement de changer dans les années à venir. Lui et son équipe sont formels : d’ici 2030, nous ne ferons presque plus l’amour. Alors évidemment, on a un peu du mal à croire les résultats de ces fameuses recherches. Pourtant, pour ce professeur qui exerce à la prestigieuse université de Cambridge la raison est simple : l’invasion des réseaux sociaux et des séries vont carrément nous faire basculer en territoire frigide.

Pour soutenir son hypothèse, il a donc étudié de nombreux couples âgés de 16 à 64 ans. Il les a interrogés sur la fréquence des rapports sexuels qu’ils entretiennent par mois et le constat est sans appel !

>> À lire aussi : 10% des gens font ça pendant l’amour… et c’est choquant

 

couple-feront-plus-amour-2030-science

Un constat alarmant qui prouve bien que les mœurs ont changé…

SEXE : les couples font de moins en moins l’amour

Dans son étude, il montre qu’en 1990, on comptait en moyenne 5 rapports sexuels par mois. Or, ce chiffre est passé à 4 dans les années 2000 et à 3 en 2010 ! Un constat alarmant qui prouve bien que les mœurs ont changé et que faire l’amour devient de moins en moins fréquent. Pour lui, la raison incombe à l’hyper connectivité. En effet, en étant de plus en plus sur les téléphones, les tablettes et les écrans, la manière de consommer mais également d’entrer en relation avec les gens s’est considérablement transformée.

Du coup, le lien à l’autre n’est envisagé que par l’intermédiaire d’une machine renforçant un sentiment d’insécurité et de manque de confiance en soi au profit d’un déballage d’images sur les réseaux sociaux. Triste constat mais qui nous pousse néanmoins à résister face à l’adversité et à pratiquer plus régulièrement l’exercice…

Ça peut vous intéresser : -> 10 sextapes de stars hyper HOT qui ont fait scandale

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 18 Nov 2019
0