Best Friends, le court métrage digne d’un épisode de Black Mirror

En matière de série dystopique à la Black Mirror, la relève est assurée. Et cocorico, le court-métrage « Best-Friends » est réalisé par l’école des Gobelins. Ces étudiants ont laissé parler leur créativité et ça donne une version pour le moins satirique de notre société actuelle.

Best Friends, un court métrage à la Black Mirror

Si vous aimez Black Mirror, The Handmaid’s Tale, Stromae ou encore 1984 d’Orwell, ce court métrage devrait vous plaire. « Best Friends » est réalisé par des étudiants de l’école des Gobelins : Nicholas Olivieri, Shen Yi, Juliana De Lucca, Varun Nair et David Feliu. À la manière de Black Mirror, il s’inscrit exactement au croisement entre la technologie et son impact sur nos relations sociales. Et c’est une version pour le moins satirique et anxiogène que ces élèves nous proposent.

 

À travers ce short film de 5 minutes, ils décrivent une scène de fête d’anniversaire ou le personnage principal affiche une attitude étrange. Car s’il semble heureux, il paraît néanmoins malade. Et on comprend mieux lorsqu’on avance dans le visionnage.

 

court-metrage-black-mirror-best-friens-satire

Selon ce court-métrage, le monde de demain aura entièrement plongé dans l’illusion

Et si Best Friends était déjà là ?

Car selon ce court-métrage, le monde de demain aura entièrement plongé dans l’illusion. La drogue « Best Friends » étant une substance censée nous apporter chaleur et relations humaines au sein desquelles nous nous sentons aimés et admirés. En dehors de ce médicament qui devient une véritable addiction, les relations sociales n’existent pas. Ou alors, elle ne sont construites que sur la violence pour obtenir, elles aussi, leur part de rêve.

 

Entre narcissisme, illusion, addiction et violence, Best Friends répond traits pour traits au genre dystopique : décrire une réalité déjà existante. Et c’est une bien triste réalité qui ne semble pas si éloignée de nous que cela. En effet, comment ne pas penser à l’émergence des réseaux sociaux et à la part importante qu’ils prennent aujourd’hui dans nos vies. Et malheureusement, au détriment d’un lien social plus authentique.

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Claire le 12 Nov 2018
0