Voici pourquoi vous fantasmez sur des psychopathes dans les séries

Joe Goldberg, Ted Bundy, Dexter Morgan… Tant de psychopathes sur lesquels nous fantasmons. Une admiration parfois morbide, qui nous amène à nous poser une question. Fantasmer sur un psychopathe fait-il de nous des psychopathes ? 

Fantasmes psychopathes

>> À lire aussi : Top 22 des meilleurs sites de streaming gratuits pour séries et films

Comment justifier les actes injustifiables de ces psychopathes ?

L’injustifiable se défend dans les films et les séries. Un élément vient particulièrement sauvé ces psychopathes. Il s’agit de la voix off. Permettant de montrer les motivations des personnages, cela nous rend compréhensifs, voire même compatissants.

En effet, leurs motivations apparaissent comme justifiables, et permettent de gracier leurs actes.

L’histoire autour du personnage fait qu’on lui trouve des circonstances atténuantes : un sombre passé, une enfance difficile. Déjà quelques éléments qui nous induisent dans une situation que l’on n’aimerait pas vivre dans la vraie vie. Mais ce n’est pas tout.

>> À lire aussi : Top 10 des meilleurs sites de torrent pour télécharger gratuitement

Un certain charisme et un joli minois

Le charisme et la beauté seraient des clés pour rendre des psychopathes attirants. Joe Goldberg, joué par Penn Badgley, Ted Bundy interprété par Zac Efron, ou encore Dexter Morgan, campé par Michael C. Hall. Ces personnages nous montrent des attributs qui jouent en leur faveur. Et nous fait presque oublier le fait que ce sont de véritables détraqués.

En effet, si les serials killers et/ou les psychopathes étaient moches, la même fascination que l’on a pour eux perdurerait-elle ? 

La beauté est plus forte que la dangerosité de ces personnages. C’est également le cas pour Hannibal Lecter, cannibale considéré comme “touchant” et “charismatique”.

>>> A lire aussi: Comment regarder Netflix gratuitement ?

Les adolescents s’identifient plus facilement à Joe, de la série You

Pour la série You, ce sont les adolescentes qui sont les plus propices à fantasmer sur Joe. “La dimension amoureuse et passionnelle de la relation qu’il entretient avec Beck donne de la légitimité à Joe, en particulier aux yeux des adolescentes” explique Michael Stora, psychologue.

Les ados sont trop souvent partagés entre l’amour et la mort. Le rapport à la mort parait de plus en plus dérisoire et moins choquant, d’autant plus quand cela est retranscrit à l’écran.

D’autres jeunes vont s’identifier à Joe, personnage qui a subi une adolescence partagée entre le rejet et la solitude. 74,5% des filles et 57,6% des garçons s’isolent lorsqu’ils se sentent mal. Ainsi, il est presque compréhensible qu’un ado éprouve de l’empathie et de la compassion envers Joe.

Une certaine compassion pour ces personnages

Votre attirance est normale, presque basique. Elle reposerait sur les profondeurs de la conscience, où les codes moraux sont à l’opposé de ceux de la société actuelle. La culpabilité n’existe donc pas.

Les personnages de Netflix nous torturent et nous fascinent. Notre compassion pour eux pourrait s’expliquer : “Nous sommes comme les enfants qui, depuis toujours, aiment qu’on leur raconte des histoires de sorcières, de loups et de monstres, mais bien au chaud dans leur lit, avec papa et maman juste à côté.

Ces histoires nous permettent de projeter nos peurs et nos émotions, et donc de nous en protéger. Nous fantasmons sur le méchant, car cela nous rassure puisqu’il est finalement lointain, imaginaire, métaphorique” conclut Emily Tibbatts.

Ainsi, fantasmer sur ces psychopathes ne ferait pas de nous des personnes bizarres. 

–> Et pour regarder des films et films et des séries, on a une offre pour vous qui vous permet de tester Amazon Prime Vidéo, la plateforme de Streaming d’Amazon gratuitement pendant un mois en cliquant ICI

Publié par Manon le 14 Dec 2019
0