Confinement : cette petite nouveauté sexuelle qui s’est invitée dans les couples pendant cette période…

Le confinement a permis aux couples et partenaires sexuels de se retrouver dans une intimité rarement expérimentée. Le rapport du Kinsey Institut, un centre de recherche de l’Université de l’Indiana, a révélé une baisse des relations sexuelles compensée par des expérimentations plus satisfaisantes. Retour sur ce rapport.

À lire aussi : Test : Plan d’un soir ou relation pour la vie … Comment est votre relation ?

Moins de sexe mais des expérimentations plus créatives

Pendant le confinement, le Kinsey institut révèle une baisse générale des relations sexuelles. Mais ce rythme sexuel en décroissance à été compensé par une expérimentation sexuelle hors normes. En effet, avec plus de temps et une communication plus forte, les individus ont exploré des terrains jamais conquis auparavant.

Selon Britney Blair, une psychologie clinicienne et directrice scientifique de Lover, une application de bien-être sexuel, c’est la réduction des sorties, des réunions sociales qui auraient provoqué ce rebond des stimulations sexuelles entre partenaires. « Devenir plus créatif au lit semble être une chose assez amusante sur laquelle travailler » affirme-t-elle, ce qui est tout à fait différent de l’amélioration des performances. Il s’agit de s’ouvrir à ses fantasmes, à ses désirs sans être dans la recherche de la perfection sexuelle.

Selon le Kinsey Institut, les personnes les plus satisfaites au lit seraient celles qui se sont adonnés à de nouvelles pratiques pendant le confinement : «les plus fortement corrélées à l’amélioration de la vie sexuelle étaient d’essayer de nouvelles positions, de réaliser des fantasmes, de s’engager dans le BDSM ou encore de faire des massages » . L’institut a également constaté que le plaisir sexuel n’était pas le fruit de ce qu’on appelle la sextech, incluant les vibromasseurs et robots sexuels, qui ne permettraient pas d’atteindre la satisfaction recherchée.

Suite à cette étude, le conseil de Britney Blair est le suivant : « accepter de créer un espace sûr pour partager à tour de rôle vos fantasmes » avec votre partenaire. Pour les célibataires, adonnez-vous aux plaisirs solitaires, utilisez des sex-toys ou partagez vos fantasmes en toute intimité avec vos petits « crush » de confiance du moment.

Source : Slate.

À lire aussi : Confinement : Découvrez les habitudes sexuelles étranges des Français(es) pendant ces dernières semaines

Publié par Salomee le 02 Août 2020
0