Hommes, femmes, jeunes, qui se rend vraiment sur des sites porno en France ?

La question du public des sites porno est relancée. En effet, le Sénat estime que le procédé actuel pour être sûr que les mineurs n’est pas accès à ces contenus est insuffisant. En France, qui se rend vraiment sur des sites porno ?

site-pornographique-lacces-gratuit-va-devenir-inaccessible-mineurs

 

A lire aussi : Les sites porno gratuits pourraient bientôt être inaccessibles en France

Le Sénat veut réglementer davantage les sites porno

Le Sénat a décidé de réévaluer la protection des mineurs du porno sur Internet. Le procédé actuel semble insuffisant pour les empêcher de se rendre sur ces sites pour adultes. Le Sénat a alors voté un amendement pour faire évoluer ce système. Le texte va être voté en commission à l’Assemblée nationale.

Il souhaite que le visiteur de sites porno ne se contente pas de déclarer être majeur mais qu’il doive le prouver soit avec l’identification de carte bancaire ou avec « France Connect » , le portail d’identification des services publics. Toutefois, cela pourrait poser un problème de respect de la vie privée des utilisateurs. En effet, le Royaume-Uni, qui a déjà essayé de mieux vérifier l’âge des visiteurs, a fini par abandonner le projet.

Qui consulte ses sites en France ?

Les chiffres soutiennent cette volonté. En effet, une enquête OpinionWay de 2018 a montré que 62% des 18-30 ans ont visionné leur premier porno avant 15 ans donc très jeune. En moyenne, ce serait même à 8 ou 9 ans qu’un enfant est confronté à la pornographie pour la première fois.

Selon GQ, le public du porno concerne 25% des Français en tant que consommateurs réguliers et 75% sont des hommes. Il resterait en moyenne 10 à 20 minutes sur les sites coquins. La France se place alors comme le sixième pays consommateur du monde et n’est donc pas en reste.

A lire aussi : Sexo : Quand les Français sont-ils les plus excités dans l’année ?

Publié par Romane le 13 Juin 2020
0