Faire l’amour pendant les règles : la marche à suivre !

Une fois par mois, les règles sont une période délicate par les femmes. Certaines d’entre elles s’interdisent même toute activité sexuelle. Alors pendant parfois une semaine, cela peut être long. Si chaque femme gère son corps et ses activités sexuelles comme elle l’entend, rien n’interdit le sexe pendant les règles. Le docteur Hélène Jacquemin Le Vern, gynécologue et sexologue, répond à nos questions dans son livre « Sang des femmes. En finir avec les tabous » .

À lire aussi : Le coconut challenge, ce challenge qui permet d’atteindre l’orgasme à coup sûr

Oui, on peut faire l’amour pendant les règles

Si femmes et hommes peuvent être moins à l’aise, rien ne l’interdit en revanche. Aucune contre-indication médicale et physiologique ne s’applique. Selon l’auteure, cela serait davantage dû à un tabou, qui court notamment dans nos sociétés occidentales. Certaines femmes vont être moins à l’aise dans cette situation, et certains hommes eux peuvent inconsciemment ressentir une peur. Donc rien ne contre-indique le sexe pendant les règles. Si certaines femmes ressentent une forte fatigue pendant ces quelques jours, certaines au contraire voient leur libido exploser. Donc mesdames, n’écoutez que votre corps.

À lire aussi : Si vous rêvez souvent de sexe la nuit…voilà ce que cela signifie !

Comment faire ?

Alors non, on ne va pas vous apprendre à avoir un rapport sexuel, mais plutôt les quelques différences qui s’appliquent. Le sang peut faire office de lubrifiant naturel. En revanche, si grande quantité il y a, les partenaires peuvent ressentir moins de sensations et donc de plaisir. Pour information, aucune toilette n’est indispensable – ou du moins plus qu’à l’habitude – pendant cette période. Ni le sang, ni la vulve ne sont sales.

Quelques précautions à prendre

Pendant cette période, les infections sont plus courantes. Rien de grave, il suffit juste de se protéger. Si le sang, n’est pas sale, ni vecteur d’infections, la muqueuse est elle plus fragilisée, facilitant les IST (VIH, gonococcie, chlamydiae…). Il est donc fortement conseillé de se protéger en cas de doute, ou de première rencontre. Pas de risque supplémentaire avec un partenaire courant et de confiance.

Attention ! La grossesse est toujours possible. Les règles ne sont pas synonymes d’une période non fécondable. Un début de cycle parfois difficile à calculer, une ovulation imprévisible, ou des spermatozoïdes très coriaces sont autant de facteurs à prendre en compte lors de cette période. Aucune raison de voir rouge.

À lire aussi : « Je suis à toi » , « plus fort » , « fais-moi ce que tu veux » : quels sont les mots les plus utilisés pendant l’amour ?

En savoir plus sur : - -

Publié par Tom le 17 Fév 2020
0