Ces zones érogènes que les femmes préfèrent qu’on touche !

Ce n’est pas une nouveauté, pour faire frissonner une femme, il y a des zones érogènes. Certaines le sont, d’autres ne le sont pas mais peuvent le devenir. On vous aide, messieurs, à y voir plus clair !

 

Des zones érogènes …

Il y a tout d’abord les grands classiques. Ceux qui ne laissent pas de marbre. Et non, tout ne s’arrête pas à notre entrejambe, messieurs ! Mais comprenez bien que ces zones érogènes peuvent aussi faire mal.

 

On y va pas franco de suite. Par exemple, l’entrejambe. Les caresses doivent être douces. Vous ne pouvez pas arriver en vous disant « allez, on y va ! ». Non … Tout dépend des femmes, du moment, mais généralement, allez y doucement. Si cette zone est effleurée les sensations sont multipliées par 10 ! Et si vous n’en avez pas envie, ne le faites pas par obligation. Les femmes le ressentent immédiatement et cela coupe net le désir.

 

Les seins également. Autant vous le dire, nos tétons ne sont pas des joysticks. Si la zone est sensible aux caresses, à la chaleur de votre souffle, il faut bien retenir qu’elle est aussi sensible tout court ! Alors, inutile d’y rester des heures. Ça peut devenir très irritant et désagréable.

 

… Aux zones sensibles !

Nous ne sommes pas que ça non plus. Il y a des zones érogènes reconnues (vagin, seins, fesses … ) Mais aussi d’autres zones, très sensibles, qui peuvent rapidement provoquer le désir. C’est le cas de la nuque.

 

Autant vous le dire : s’il est vrai qu’on ne peut pas faire une généralité, bien des femmes apprécient un baiser chaud dans la nuque. Pour vous expliquer en peu de mots l’effet que cela fait, si il est fait au bon moment, nous commençons par avoir des frissons et chaud. C’est comme si il y avait un lien qui passait directement de la nuque au bas ventre.

 

L’arrière des genoux. Même effet que la nuque : l’arrière des genoux, effleuré, embrassé, stimule immédiatement ces dames. C’est comme ça. Bon, ne tentez pas ça en pleine journée, comme ça, de but en blanc. Là, ça ne fera pas grand chose. Mais laisser sa langue remonter des genoux aux fesses, ça provoque toujours quelque chose.

 

L’oreille. Non, il ne s’agit pas de mordre. Juste de mordiller (v’voyez la nuance ?) le lobe de l’oreille et d’embrasser le haut du cou. Désir garanti !

 

La paume de la main. N’hésitez pas à caresser la paume de la main de votre partenaire ou de l’embrasser … C’est à ce moment là, comme lorsque vous nous prenez par la taille par exemple, qu’on se sent bien, protégées.

 

Quoiqu’il en soit, nous ne vous donnons que quelques pistes. Soyez à l’écoute de votre partenaire, écoutez non seulement ce qu’elle vous dit, mais ce qu’elle ne vous dit pas. Soyez attentif à son souffle, à ses mains qui vous guident. Rien ne sert d’insister : si elle retire votre main d’un endroit, n’y retournez pas, ou du moins pas de suite.

 

Quant à vous Mesdames, ne boudez pas votre plaisir. Et n’hésitez pas non plus à en parler ! Exprimez-vous, expliquez à votre Autre ce que vous provoque telle ou telle chose. Ce n’est qu’avec respect, amour et dialogue que votre vie de couple évoluera !

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Mélaine le 29 Sep 2018
0