Clitoris : 9 choses incroyables à savoir sur cet organe aussi mystérieux que puissant !

S’il y a bien un organe qui a été longtemps voire même bien trop longtemps caché, c’est le clitoris. Et pourtant, ce n’est pas parce qu’il est  petit (en apparence) qu’il ne mérite pas qu’on lui prête attention. Bien au contraire, il joue un rôle essentiel dans le plaisir féminin. Tout le monde a voulu bouder le clitoris car trop associé à la sexualité féminine. Mais il est désormais temps de lever les tabous, de parler de la sexualité des femmes et donc d’en apprendre plus sur celui qui vous fera tant de bien Mesdames : le clitoris !

 

1. Le clitoris : pas si petit que ça !

Ce que vous voyez du clitoris, ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Cette petite partie visible mesure en moyenne 6mm. À l’intérieur, se trouvent deux autres grandes parties. Il y a le corps, composé de corps caverneux et qui mesure aux alentours de 2,5cm. Il y a aussi le bulbe, rattaché aux parois du vagin et qui mesure quant à lui 3,5cm.

 

2. Il n’y a pas de clito type

Quand on vous parle de la taille moyenne des différentes parties du clito, sachez que ce sont des MOYENNES. Si la partie visible de votre clitoris fait plus de 6mm ou moins de 6mm, ce n’est pas grave c’est normal. On ne fait pas tous la même taille ni le même poids, le monde n’est pas uniforme et c’est très bien comme ça. Il y a autant de clitoris différents que de femmes. C’est simple en fait ! À chacune son clitoris.

 

3. Sa seule et unique fonction

Contrairement à ce qu’on a tenté de nous faire croire il fut un temps, le clito n’a aucune autre fonction que celle du plaisir. Elle est pas belle la vie ? Bien longtemps, la communauté scientifique a tenté d’inventer des fonctions diverses et variées pour masquer, cacher, étouffer le plaisir féminin. Mais c’est faux ! La seule et unique mission du clitoris dans votre corps est de vous faire prendre de plaisir. Alors pourquoi ne pas s’en servir ? C’est un peu comme avoir des papilles gustatives et ne pas manger son plat préféré !

 

Le plus beau dans tout ça c’est qu’on peut se « servir » de notre clitoris en parfaite autonomie. N’hésitez donc pas à activer le bouton du plaisir, que vous soyez seule ou… accompagnée !

 

4. Le clitoris censuré

La science et les chercheurs ont longtemps essayé de nous faire croire que le clitoris servait à autre chose qu’au plaisir ou… à rien ! Des chercheurs ont même affirmé qu’en provoquant des orgasmes, il provoquait des maladies aux femmes comme l’hystérie. HUM… Sigmund Freud a même été jusqu’à décréter que les femmes devaient apprendre à avoir des orgasmes via la pénétration et non plus en stimulant le clitoris. Selon lui, l’orgasme clitoridien était un orgasme d’enfant. Euuuuh ?  C’est ainsi que cet organe du plaisir a été mis au placard pendant de très nombreuses années. Découvert pourtant en 1559, il va disparaître des manuels scolaires et même du dictionnaire jusqu’en 1960. Il n’aura sa représentation schématique qu’en 1998 ! Il ne sera jamais représenté correctement et entièrement dans les manuels scolaires jusqu’en 2016 où une seule édition, les éditions Magnard, vont offrir un schéma complet du clitoris.

 

5. Les terminaisons nerveuses

8000 terminaisons nerveuses dans le clito VS 4000 dans le pénis. Alors ? Comment ça se fait qu’on croit ENCORE qu’il est plus facile pour un homme d’avoir un orgasme que pour une femme ? Franchement, avec un organe aussi puissant, toutes les femmes devraient avoir droit à l’orgasme.

 

6. Clitoris et orgasme

On ne va pas se mentir, l’orgasme passe beaucoup par le clitoris pour de nombreuses femmes.  20% des femmes seulement arriveraient vraiment à avoir un orgasme seulement via la pénétration. Et encore, ce chiffre pourrait être largement surestimé. Très nombreuses sont les femmes qui arrivent à l’orgasme en revanche via une stimulation clitoridienne bien menée. On dit ça comme ça hein.

 

7. Le clitoris en image

Voilà à quoi ressemble un clito ! Ce que vous voyez, mais aussi ce que vous ne voyez pas. Bluffant n’est-ce pas ?

 

8. Il peut transpirer

On l’apprend presque en même temps que vous ! Sachez que sous le clito il y a des petites glandes qui permettent la sudation. Pourquoi ? Tout simplement pour limiter les irritations lors des frottements. C’est définitivement un organe parfait.

 

9. Le clitoris il faut en parler

Avec toutes ces connaissances accumulées sur le clito désormais, vous ne pouvez décemment pas ne pas montrer la voie du 7ème ciel à votre partenaire. En effet, le clitoris a été tellement délaissé, que certaines femmes ne savaient même pas qu’elle pouvait prendre du plaisir par là. Il convient donc de libérer la parole sur le sujet et d’en parler sans tabou !

Vous aimerez aussi :

– Les 20 records sexuels les plus incroyables

 

En bonus en vidéo : pourquoi faire l’amour est bon pour la santé !

Publié par Elsa Fanjul le 05 Sep 2018
0