Fétichisme : Pourquoi les pieds plaisent-ils sur les sites pour adultes ?

Selon une enquête de Pornhub, le terme « foodjob » soit « masturbation avec des pieds » s’est retrouvé à la 140e place des termes les plus recherchés sur leur site.

Fétichiste des fesses, du latex, des lunettes ou encore des collants, cette attirance sexuelle devient moins tabou qu’auparavant. Principalement, le fétichisme des pieds ou plus rarement appelé la « podophilie. » Pratique sexuelle vue pour la première fois dans le Kamasutra, le fétichisme des pieds se caractérise par une excitation sexuelle, par l’odorat, le toucher et la vue, du pied.

>>> À lire en plus : Elle gagne sa vie en éternuant : les fétichistes la paient pour qu’elle se filme en train d’éternuer

La Converse et les talons hauts sont les chaussures fétiches

Selon le géant du X, Pornhub, le mot « foodjob » est l’un des termes les plus recherchés sur le site et en particulier chez les hommes (55%). En plus de ce mot, on peut trouver les tags « foot worship » ou culte des pieds, « foot domination » , ou encre « foot slave » soit esclave au pied. Selon le site Glamour Paris, certaines chaussures sont les favorites des fétichistes comme « les talons hauts qui cartonnent tout comme les sneakers qui ont connu un pic de popularité. La Converse reste la star du fétichisme du pied et Nike s’impose comme marque préférée chez les adeptes de porno gay.« 

>>> À lire en plus : Delphine Wespiser dévoile la lettre très étrange d’un fan fétichiste…

Tarantino, Spears, Warhol : adeptes du fétichisme

Vu comme une perversion pour certains psychanalystes, le fétichisme est aussi comparé à « une façon d’aimer autrement » selon les mots de Philippe Brenot pour le Monde. Certaines célébrités ont déjà assumé être adepte de cette pratique sexuelle comme Quentin Tarantino, Britney Spears ou Enrique Iglesias. L’année dernière, une jeune femme anglaise, Roxy Sykes, déclarait qu’elle gagnait près de 9 000 euros par mois en vendant des…chaussettes sales et chaussures à des fétichistes. Elle facture 22 euros pour une paire de chaussettes non lavées et 220 euros pour des chaussures déjà portées.

>>> À lire en plus : Les hôtesses de l’air vendent des uniformes et des vêtements portés en vol pour arrondir leur fins de mois

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Églantine le 31 Août 2019
0