Le phénomène « Pussy pics » : quand les femmes aussi, envoient des photos de leur sexe !

Il y a peu de temps, on vous parlait du phénomène des « Dick pics ». Vous savez, cette manie que les hommes ont d’envoyer une photo de leur pénis, pour montrer une certaine « virilité » . Et même si on en parle moins, voire pas du tout, les femmes aussi envoient des « nudes » aux hommes, et parfois sans leur consentement. On est, encore une fois, bien loin d’un dîner aux chandelles et d’une boîte de chocolats !

>> À lire aussi : Je suis désorganisée : un court-métrage surprenant sur le partage et la sexualité

La « Pussy pics » ou comment être fière de son sexe ?

Je suppose que le titre vous a tout de suite interpellé. Bien que les hommes soient de plus en plus nombreux à envoyer leur pénis en photo, certaines femmes semblent également très fières de leur sexe, au point d’envoyer des photos de leur « triangle d’or » (moumounette, zouzette enfin vous m’avez compris) aux hommes. Partenaires, amis ou à l’homme super sexy des applications, la photo d’un sexe semble être l’arme ultime pour attirer un homme. Et tout comme les hommes, les raisons sont vastes. Alors, est-ce le meilleur moyen de s’assurer une relation sexuelle avec un homme, ou faire dévier une discussion ? Sur le compte Instagram Tubandes, l’administrateur a publié des screens d’une conversation entre un homme et une femme. Au bout de quelques échanges, elle envoie une photo de son sexe à l’homme, qui perçoit cet acte comme irrespectueux. Finalement, l’homme n’est pas toujours le forceur…

View this post on Instagram

Le Dick Pic se définit comme le fait d’envoyer spontanément son pénis en photo à une personne qui ne consent pas, ou à un.e parfait.e inconnu.e ✔️ On connaît tous le fameux dick pic mais pourquoi n’entendons nous jamais parler du pussy pic ? Cela vous choque ? Ne sommes nous pas conditionnés à croire que les hommes sont des prédateurs sexuels, insatiables qui ne s’offusqueraient pas face à une photo de femme nue ? ✔️ C’est vrai, sous cet angle, dans l’esprit collectif on ne voit pas le problème, un homme qui raconte recevoir des photos de femmes nues en s’y plaignant peut paraître étonnant ✔️ Et pourtant cela existe et ce n’est pas toujours désiré. ✔️ Ce qui est intéressant c’est de creuser entre les différences de motivations qui poussent un homme et une femme à envoyer leur sexe. Et les différences ne sont pas les mêmes. Je vous en parlerai dans un prochain post ✔️ Envoyer une photo de ses parties génitales à une personne sans une requête préalable, et sans son consentement, est une forme d’harcèlement sexuel quelque soit le genre.✔️ Et vous ? Avez-vous déjà reçu des photos non consenties ?✔️ J'aime bien ce témoignage, parce qu'il casse les préjugés autour des hommes.✔️ C’est exactement cette vision que je veux montrer des hommes sur @tubandes.✔️ Une masculinité qui ne se reconnait pas dans les autres, ni avec les étiquettes qu'on leur colle. Des hommes qui n’ont pas peur de mettre en avant leur sensibilité ou d'exprimer leur insécurité. ✔️ Des hommes qui sont connectés à eux mêmes et qui cherchent une connexion avec l’autre.

A post shared by ÊTRE UN "HOMME" ? (@tubandes) on

>> À lire aussi : « Je m’en bats le clito » : le compte Instagram qui brise les tabous sur la sexualité féminine !

« Coucou, tu veux voir mon sexe ? »

Sur Internet, on parle beaucoup du phénomène des « Dick pics » , avec ou sans consentement de la part de la femme. Une multitude d’articles révèlent que les femmes sont, majoritairement, en désaccord avec cette manie qu’ont les hommes d’envoyer leur engin au bout de deux minutes de conversation. Cependant, on ne parle aucunement du phénomène « Pussy pics » … En tombant sur le compte Instagram Tubandes, l’administrateur a posté une photo d’une discussion entre un homme et une femme, dans laquelle la femme montre rapidement son sexe. L’homme semble en désaccord avec la photo. La femme s’énerve et lui demande « Je rêve ou tu me traites de salope ? » , alors que l’homme lui a dit que son geste était « irrespectueux ». Il essaye notamment de raisonner la femme en lui expliquant qu’il n’est pas pour l’envoi de cette photo au bout de « 5 messages depuis 10 minutes » .

Le consentement c’est dans les deux sens !

Vous ne pensez pas qu’il y a un problème ? Depuis longtemps, on dénonce le sexisme et le machisme (très présent, je vous l’accorde) sur les réseaux sociaux. Aucun jugement ne doit être fait, chez l’homme comme chez la femme. Cependant, la femme prend très mal la remarque de sa conquête, et lui demande : « Une femme qui assume son corps et qui le montre, c’est une salope ? » . Insulter une femme ou un homme pour ses désirs, ses pratiques ou envies est irrespectueux. Mais il est important de parler de la notion de consentement. Lorsque vous envoyez une photo de vos parties génitales à une personne sans son consentement, cela peut être perçu comme une forme de harcèlement sexuel. Et qu’importe le sexe, il est important de savoir que « Ces envois intempestifs peuvent relever de l’exhibition sexuelle et sont passibles d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. Si ces envois à caractère sexuel sont répétés, ils peuvent s’apparenter au délit de harcèlement sexuel punissable de deux ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende » rappelait le collectif féministe contre le cyberharcèlement.

Le compte Instagram Tubandes met en lumière le phénomène « Pussy pics »

Le compte Instagram Tubandes décide de donner la parole aux hommes sur divers sujets. La vasectomie, le viol, la place de l’homme dans le féminisme etc. Mais aujourd’hui, le débat tourne autour du phénomène des « Pussy pics ». L’internaute parle lui-même d’un phénomène qui n’est pas assez mis en lumière, alors que les articles sur les « Dick pics » envahissent Internet.

Les abonnés ont pu réagir au post, notamment des hommes : « Cette pratique est réelle chez la gent féminine avec peu de tact. C’est gênant, en général ma réponse est : bravo, tu as un vagin, des seins, des fesses comme tout humain normalement constitués » explique un internaute qui a visiblement déjà connu cette situation. « Certaines femmes nous rabâchent qu’elles ne sont pas des objets sexuels, mais certaines devraient comprendre aussi qu’homme ne veut pas dire ‘Machine à sexe' » raconte un autre.

Du côté des femmes, certaines trouvent ce post intéressant pour mettre en lumière ce phénomène, qu’on ne retrouve pas sur Internet. « Ce sont des choses qui me paraissent évidentes ni homme, ni femme ne veut recevoir des photos d’autres gens nues lorsque ce n’est pas consenti et les hommes ne sont pas forcément consentants sous prétexte que ce sont des hommes «  s’indigne une abonnée.

L’homme peut-il être non-consentent à un nude ?

La question vous semble improbable ? Et pourtant, les hommes restent souvent dans le silence d’événements non-consentis avec une femme. Pourquoi ? Vous vous en doutez… L’homme viril aime les photos de sexe, l’homme fort aime les femmes, même lorsqu’il dit « non » . En général, les hommes n’assument pas d’avoir été violé par une femme, notamment par les discours que les proches peuvent avoir. « T’es un homme, c’est pas un viol puisque c’est toi qui la pénètre » , « Les hommes ne se font violer que par des hommes. Les femmes ne violent pas «  , « Ne fais pas le difficile, elle était aussi moche que ça pour que tu dises que ce n’était pas consenti ? » … Toutes ces paroles vous choquent ? Et pourtant, nombreux sont les hommes victimes de viols qui ont pu entendre ces mots sortir de la bouche de leurs proches, ou de la police.

Le non-consentement est bel et bien unisexe. Un homme peut être en désaccord avec l’envoi d’une photo d’un sexe, et peut rapprocher ce « nude » d’un harcèlement sexuel. Mais le croiriez-vous réellement ? Pensons-y 🙂

>> À lire aussi : Le vin a des effets… inattendus sur votre sexualité ! Et c’est la science qui le dit !

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Jessy le 22 Mai 2019
 
0