Booking : vous allez voir les prix augmenter de 500%.. et ça ne sent pas très bon

La plateforme de réservation Booking fait aujourd’hui face à un boycott de la part des hôtels. Ces derniers protestent contre les commissions jugées exorbitantes du numéro 1. Les accusations sont parties du Vaucluse et gagnent tout le territoire Français.

Booking victime d'un boycott des hotels

>>> À lire aussi : Ce couple est payé pour faire l’amour dans des hôtels de luxe et commenter leurs ébats

Booking sous le feu des critiques

L’épidémie de Coronavirus a grandement fait souffrir le milieu hôtelier. Alors que les hôtels reprennent enfin du service, ils trouvent affligeant que la plateforme de réservation en ligne Booking, ne leur viennent pas en aide. En effet, les commissions sont jugées exorbitantes par les professionnels du tourisme, c’est pourquoi ils ont décidé de frapper fort.

Tout commence avec une vingtaine d’hôteliers d’Avignon qui décide de boycotter le site de la meilleure façon qui soit. Depuis quelques jours on trouve des nuits d’hôtel très chères sur la plateforme. En effet, les propriétaires ont augmenté de 300, 400 voire 500% leurs tarifs du 10 au 17 juillet. Une manière risquée de se faire entendre, mais qui est payante !

>>> À lire aussi : Il réserve une chambre d’hôtel et se retrouve en charmante compagnie

Pourquoi réserver sur Booking ?

Après des mois difficiles, les hôteliers n’ont plus rien à perdre et cherchent à faire plier Booking quoi qu’il en coûte. Cette révolte est menée par l’UMIH 84 (l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie du Vaucluse) et dénonce les commissions que prend le site numéro 1 de la réservation d’hôtels en ligne.

En effet, elles oscillent entre 13 et 25% du prix de la chambre, ce qui est énorme ! Histoire de sortir la tête de l’eau et de survivre à la crise économique, les hôteliers réclament la baisse de 5% de ces commissions au moins pour l’été. Pour le moment Booking n’a pas souhaité discuter contrairement à Expédia.

C’est pourquoi, Patrick Mounier, président de l’UMIH dévoile à 20 minutes : « Quand ils réservent une nuit sur Booking à 120 €, nous ne touchons même pas 100 €, alors que le client pourrait l’avoir à 100 € en réservant directement chez nous. Il faut que les clients aient conscience qu’en réservant sur Booking ils donnent plus de 20 € à une entreprise qui n’a pas de siège social en France, et qui n’y paie pas d’impôts ». Eh oui, Le site de réservation se situe aux Pays-Bas !

>>> À lire aussi : Canicule : 8 astuces pour avoir moins chaud !

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Justine le 26 Juin 2020
0