Des cafés pour les femmes au Maghreb sucitent le débat

Pour permettre aux femmes de se retrouver entre elles et de s’éloigner de la pression sociale quelques instants, des cafés réservés à la gent féminine voient le jour au Maghreb. Découvrez ces cafés dans la vidéo ci-dessous :

A lire aussi : Les Simpson avaient prédit le virus mortel en Chine : découvrez l’extrait ! (Vidéo)

Le Flower café a vu le jour à Tétouan au Maroc en décembre. Il est sous-titré le « café pour elle » et le personnel est 100% féminin. Serveuses, personnels de sécurité, ce ne sont que des femmes comme les clientes. « Un endroit où les femmes peuvent se sentir à l’aise sans la présence de la gent masculine » , proclame Wada 7. Aucune caméra ne les surveille pour que la clientèle se sente libre. La décoration est très girly : pastel, rose et beaucoup de fleurs en plastique. Un autre exemple avait vu le jour en Tunisie à Kelibia. Le Club Elle est aussi réservé aux femmes et pour Latifa, elle a répondu à un besoin urgent. « Il y a plein de cafés pour hommes ici, et puis même quand les espaces sont mixtes malheureusement les hommes se les accaparent, ils sont beaucoup plus nombreux » , explique-t-elle.

Ces cafés « Ladies club » font débat

Il ne s’agit pas seulement à servir des cafés dans ces « ladies club ». Ils visent aussi à devenir des lieux de partage, de tables-rondes et de mixité sociale entre des femmes de tous milieux. « C’est une idée géniale. C’est ce dont on a besoin dans toutes les villes du Maroc » , peut on lire dans un commentaire du Flower café. Malgré des réactions positives telles que celle-ci, ce concept fait néanmoins débat. Faut-il passer par la non-mixité pour garantir aux femmes des espaces de liberté ? Au Maghreb, les femmes ne sont pas exclues dans les cafés populaires mais elles ne se sentent pas à leur place dans ce milieu d’homme. Elles sont souvent regardées de travers. Cette séparation peut-être aussi mal accueillie car elle créerait des ghettos de femmes, creuserait les inégalités et diviserait encore davantage la société au Maghreb

A lire aussi : Où va t-on ? En Floride, une conférence masculiniste pour «féminiser» les femmes

En savoir plus sur : - -

Publié par Romane le 26 Jan 2020
0