Canicule : 48 °C ressentis cette semaine ? Non, cette carte effrayante aux températures extrêmes n’est pas juste !

La France fait face cette semaine à une période de canicule. Les températures vont frôler les 40 degrés dans certaines régions du pays notamment dans le Nord. L’humidité va elle aussi jouer un rôle et faire monter notre ressenti.

canicule

Certains se souviennent peut-être de la canicule de 2003, qui jusqu’à présent, n’avait pas trouver de concurrent pour l’égaler ou la surpasser. Cette semaine, il est probable que cela arrive. Les spécialistes savent déjà précisément comment va se dérouler cette période caniculaire. L’humidité joue un rôle clé. Elle engendre un ressenti  plus important que les températures annoncées.

>>> À lire aussi : Canicule : 8 astuces pour avoir moins chaud !

Pourquoi l’humidité joue-t-elle un rôle ?

Lorsque le taux d’humidité est trop élevé, cela entraîne un dysfonctionnement dans la régulation de la température du corps. En effet, pour garder son corps à 37 degrés, l’Homme utilise sa transpiration permettant ainsi de le refroidir. Lorsque le taux d’humidité s’élève, la sueur ne peut plus s’évaporer normalement, entraînant cette sensation de moiteur. C’est ensuite pour cette raison que les températures ressenties sont plus élevées. Il sera donc plus difficile de supporter la chaleur dans un endroit humide à 30 °C que dans un endroit sec à 35 °C.

>>> À lire aussi : Canicule : voilà pourquoi vous ne devriez pas dormir avec votre ventilateur allumé !

Les prévisions de cette canicule en France

Déjà dimanche, les températures étaient élevées. 34 °C à Toulouse, 30 °C à Paris, et ce n’est que le début. Le pire arrivera entre mercredi et vendredi, où les températures seront les plus élevées avec 38 °C à l’ombre. Mais comme le précise bien Ouest-France, ce « 48 » n’est pas une température mais « l’indice humidex ». Il ne s’agit pas de degrés celsius : « L’indice Humidex est ainsi souvent considéré comme une température humide équivalente – à tort. En fait, il donne une idée de l’inconfort ressenti par une personne selon la température et le point de rosée (pour faire court, celui-ci caractérise le taux d’humidité dans l’air). Les valeurs de cet indice sont exprimées dans le tableau ci-dessous. »

© capture d’écran wikipédia via Ouest-France

 

>>> À lire aussi : Canicule : peut-on vraiment briser la fenêtre d’une voiture pour sauver un chien ?

En savoir plus sur : - -

Publié par Coralie le 24 Juin 2019
0