Déconfinement : Certains centres commerciaux resteront fermés après le 11 mai

C’est plus d’une centaine de centres commerciaux qui pourraient ne pas rouvrir après le 11 mai. Leur superficie étant supérieure à 40 000 mètres carré, ils devront attendre l’autorisation des préfets pour rouvrir leurs portes.

centres commerciaux fermés

>>> À lire aussi : Prix des masques : À combien étaient-ils vendus avant l’arrivée du coronavirus ?

Certaines zones commerciales pourraient ne pas rouvrir le 11 mai prochain

Quasiment l’ensemble des commerces pourront rouvrir leurs portes à compter du 11 mai prochain. Toutefois, cette autorisation ne s’applique, pour l’instant, pas aux centres commerciaux dont la superficie est supérieure à 40 000 mètres carrés. C’est ce qu’a indiqué Edouard Philippe devant l’Assemblée nationale, le 28 avril dernier.

« L’ouverture des commerces comprendra une exception pour les centres commerciaux qui ont une zone de chalandise qui va au-delà du bassin de vie et donc qui génèrent des déplacements et des contacts que nous ne voulons pas encourager », a indiqué le Premier ministre.

Ainsi, il explique que cette décision de réouverture reviendra au préfet. « Les préfets pourront décider de ne pas laisser ouvrir, les centres commerciaux de plus de 40 000 mètres carré qui risquent de susciter de tels mouvements de population. »

>>> À lire aussi : Que veut dire « c’est quoi les bails ? » ?

126 centres commerciaux sont concernés

De ce fait, la LSA a recensé les 126 centres commerciaux qui pourraient être contraints de rester fermés. Plusieurs centres Westfield sont concernés, situés un peu partout en France, comme « Les Quatre Temps » à Puteaux, « Rosny 2 » à Rosny-sous-Bois, le « Forum des Halles » à Paris ou encore Euralille à Lille.

Il en va de même pour « Aéroville » à Tremblay-en-France, près de l’aéroport Charles de Gaulle, « Italie 2 » à Paris, « So West » à Levallois-Perret ou encore d’autres grosses zones commerciales en France.

France 3 souligne que quatre centres commerciaux sont concernés en Occitanie. Il s’agit de « Odysseum » et « Polygone » à Montpellier, « Grand Portet » à Porter-sur-Garonne et « Labège 2 » à Toulouse.

>>> À lire aussi : Kim Jong-un en danger de mort ? Une photo vient d’être dévoilée par la Corée du Nord

Source : Capital

Publié par Manon le 03 Mai 2020
0