« Ma copine m’a refilé la Chlamydia » : Les confessions de Jérôme !

 

Aujourd’hui, on parle beaucoup du VIH comme une maladie importante, qu’il ne faut pas prendre à la rigolade. Alors bien sûr, je donne tout à fait raison à cette idée, on ne rigole pas avec le VIH. Mais les infections sexuellement transmissibles ont tendance à être un peu mises à l’écart, car elles sont considérées comme moins graves. Jérôme a 31 ans, et il témoigne :

Vous aussi, venez nous demander conseil sur Facebook, ou par mail à l’adresse redaction@sfmedia.fr

 

Message de Jérôme, 31 ans !

« Salut la rédac’ ! Je vais essayer de  vous la faire courte. Je suis en couple depuis 8 mois avec une fille de 28 ans. On file le parfait amour, on est heureux et on envisage d’aménager ensemble. Mais il y a deux semaines, je suis tombé de haut. Depuis un mois, j’avais des douleurs quand j’urinais, et j’avais un liquide qui sortait tout le temps de mon pénis. Je suis allé faire des tests et je me suis rendu compte que j’avais une Chlamydia. Ma copine a fait des tests également, et l’avait également. Nous sommes traités et désormais ça va mieux. Le problème, c’est qu’on se rejette la balle. Nous avons enlevé la capote après 4 mois de relation. 

Elle m’a avoué qu’elle avait attrapé une Chlamydia il y a environ un an, mais qu’elle l’avait traitée. Moi, j’avais fait des tests 2 mois avant de la rencontrer, et je me suis toujours protégé. Désormais, j’ai peur qu’elle m’ait trompé, et elle a peur aussi de son côté. Cette IST a vraiment mis un coup dans notre couple et dans la confiance qu’on se portait. Nous sommes traités, mais désormais nous avons peur que cela se reproduise à nouveau. » 

Les IST, c’est à prendre au sérieux !

Alors MST ou IST, c’est la même chose. Depuis 2009, on devrait dire IST car les « maladies sexuellement transmissibles » comprennent des symptômes. Or, les IST ne sont pas toujours symptomatiques. Et c’est finalement là tout le vice des infections sexuellement transmissibles : un certain nombre de personnes sont porteuses d’une infection sans le savoir, et contamine d’autres personnes par la suite. La confiance ne sera donc pas le seul argument pour se protéger ou non lors d’une relation sexuelle. Et je vais me la jouer « papa poule » , mais il faut absolument se protéger tant que les tests ne sont pas faits. Le mieux, c’est d’attendre 6 semaines de relation avant de faire les tests. S’ils sont négatifs, les personnes ayant des relations sexuelles exclusives pourront retirer la capote. Pour les autres, c’est à éviter. Mon côté hypocondriaque vous dira qu’on n’est jamais sûr du partenaire lorsqu’il n’est pas exclusif et régulier.

L’évoquer, c’est bien … En parler, c’est mieux !

Les IST, ce n’est pas à prendre au deuxième degré. Une chlamydia non traitée peut vous rendre stérile. Les autres infections peuvent avoir de graves conséquences sur votre santé. Alors on les traite facilement, mais il faut être prudent pour ne pas que ça devienne dangereux. Le dépistage est important : qu’on soit en couple ou non, il faut se faire dépister régulièrement afin d’être sûr de notre santé. Lorsque vous êtes célibataire, il est recommandé de faire des tests tous les trois mois. En couple, les tests se feront tous les six mois. Je vous vois déjà venir : « Mais moi je me protège toujours, je mets toujours une capote » … Même pendant la fellation ? Ça j’en suis moins sûr … Alors oui ce n’est pas agréable de sucer un bout de plastique, mais il faut savoir faire la part des choses, et si vous prenez un risque, il faut faire des tests derrière.

Avoir des symptômes au bout de 8 mois, c’est possible ?

Je ne suis pas un professionnel des IST et de leurs symptômes, mais il me semble très bizarre d’avoir des symptômes 8 mois après le début de votre relation. Le problème, c’est que vous n’avez pas refait de tests après les 6 semaines du début de votre relation, et donc vous ne savez pas depuis combien de temps l’un ou l’autre vous avez cette infection. 4 mois pour sentir les premiers symptômes, c’est vrai que cela peut faire peur, et c’est normal que tu te dises qu’elle t’a peut-être trompé. Le problème, c’est que c’est votre situation de couple, votre confiance l’un envers l’autre etc qui est en jeu. Pour la chlamydia, je te conseille de refaire des tests dans trois mois, en faisant un check-up complet, avec ta copine. Vous serez sûr que, l’un comme l’autre, vous n’avez plus rien, et que l’infection est guérie. La chlamydia est très fourbe, puisqu’elle passe inaperçue dans 70% des cas. Les gens ignorent donc, dans la plupart des cas, qu’ils sont porteurs d’une infection.

La chlamydia : infection sexuelle, coup de massue sur la confiance !

Tu es en plein doutes, et ta copine aussi. En même temps, je vous comprends tous les deux. Ce n’est pas parce que tu viens nous raconter ton histoire que je vais être de ton côté et te dire qu’elle t’a assurément trompé, quand toi aussi, tu aurais pu aller voir ailleurs. Mais ce genre de situation est compliqué, surtout quand on sait que l’infection s’attrape sexuellement, et que les symptômes mettent entre 1 semaine et 6 semaines avant de pointer le bout de leur nez. Là, le délai est dépassé. Alors, est-ce qu’il y a eu tromperie, je ne pourrais pas le savoir à ta place. Toujours est-il que le plus important est de vous faire traiter contre la chlamydia, et de refaire des tests régulièrement.

Une discussion s’impose entre ta copine et toi. Il faut parler à coeur ouvert, avoir le ressenti de chacun sur cette situation. Il faut que tu écoutes ce qu’elle a à te dire, et que tu arrives à te libérer sur tes peurs. Si vous certifiez tous les deux que vous êtes fidèles, alors soit il y a un menteur, soit les symptômes ont pu être retardés. Laissez-vous le bénéfice du doute, ça se saura bien vite si l’un de vous ment. Le mieux pour ce genre d’infections, c’est encore de demander à un spécialiste. Je n’ai pas fait médecine, alors je ne pourrai pas t’apprendre les origines et tous les symptômes possibles pour la chlamydia. Parles-en à ton médecin traitant, ou un médecin du centre de dépistage, qui saura mieux te conseiller et t’apporteras assurément plus de réponses. Et surtout, ne va pas sur Doctissimo, ils pourraient t’annoncer une mort prochaine alors que tu ne risques plus rien.

Tu exprimes ta peur et celle de ta copine. En soit, c’est un point positif, ça veut dire que vous faites tout les deux attention à votre santé. Mais la peur n’évite pas le danger, il faut tout simplement parler à coeur ouvert.

 

Vous aussi, venez nous demander conseil sur Facebook, ou par mail à l’adresse redaction@sfmedia.fr 

 

 

Retrouvez nos conseils :

>> À lire aussi : « J’ai 24 ans, et je suis toujours vierge…Ça fait peur aux hommes » : les confessions d’Elisa !

>> À lire aussi : « Je n’ai jamais embrassé ou couché avec une fille, et ça me pèse énormément » : les confessions de Mathieu, toujours vierge à 26 ans

>> À lire aussi : « Je pars avec ma famille et mon copain en vacances, mais cela me fait très peur » : Manon nous demande des conseils !

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Jessy le 04 Août 2019
 
0