Coronavirus : après les Municipales, les assesseurs des bureaux de vote sont testés positifs

Le maintien des Municipales du dimanche 15 mars, est une décision gouvernementale qui a été énormément discutée. La population n’a pas compris pourquoi elle devait sortir voter alors que le Coronavirus arrivait dans le pays. Aujourd’hui, la majorité des assesseurs et des directeurs des bureaux de vote sont atteints du virus.

Des personnes positives au Coronavirus à cause des Municipales

>>> À lire aussi : Coronavirus : Brigitte Macron a-t-elle été contaminée par un ministre ?

La polémique des Municipales encore d’actualité pendant le Coronavirus

Selon l’allocution d’Emmanuel Macron le 12 mars : « J’ai interrogé les scientifiques qui considèrent que rien ne s’oppose à ce que les Français, même les plus vulnérables, se rendent aux urnes ».

Cette déclaration a fait polémique auprès des Français comme dans le milieu politique. Aujourd’hui, ce choix extrêmement décrié continue de faire parler de lui puisque de nombreux assesseurs et présidents de bureaux de vote sont déclarés positifs au Coronavirus.

Cette nouvelle est liée à un manque de vigilance dans les décisions prises par le gouvernement selon les malades. Le 1er tour s’est déroulé le 12 mars et en prenant en compte le temps d’incubation, il est révélé que les personnes touchées par le Coronavirus ont bien été contaminées à cette date.

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron opte pour une technique improbable pour saluer les Français à cause du Coronavirus !

Le droit de vote malgré le Coronavirus

Le gouvernement s’était félicité d’avoir mis en place des mesures pour limiter les risques de contamination dans les bureaux de vote. Édouard Philippe avait assuré que le vote était « sans danger ».

Malgré tout, ces nombreuses personnes atteintes du Coronavirus relancent la polémique sur le maintien des Municipales. L’irresponsabilité du gouvernement est pointée du doigt. Pourquoi avoir maintenu ce scrutin ?

La ville de Franconville a mis en garde la population sur sa page Facebook : « Par mesure de précaution et bien que les recommandations sanitaires aient été respectées, nous demandons aux électeurs s’étant déplacés à ce bureau et aux membres du bureau, d’être particulièrement vigilants, de surveiller leur température et de respecter scrupuleusement les gestes barrières dans leur vie quotidienne ».

Avec la crise sanitaire que nous vivons, le second tour a bien évidemment été décalé en juin.

>>> À lire aussi : Le second tour des élections Municipales repoussé : découvrez la potentielle nouvelle date !

En savoir plus sur : - - -

Publié par Justine le 24 Mar 2020
0