George Clooney attristé par un reportage incriminant des fermes qui fourniraient Nespresso

C’est un sacré coup dur pour George Clooney et son image. Une émission d’investigation britannique est allée fouiller dans les vilains secrets de fabrication des célèbres capsules Nespresso, une marque à laquelle l’acteur américain prête son image depuis des années. Dans cette émission, on y découvre que des enfants travaillent dans des conditions déplorables au Guatemala, pour fabriquer les capsules. L’acteur a déjà réagi à l’affaire.

> À lire aussi : Angels in Hell : un reportage photos poignant sur le travail des enfants au Bangladesh

Une émission britannique révèle la face cachée de Nespresso

L’émission Dispatches, une sorte Cash Investigation made in UK et diffusée sur Channel 4, affirme que l’acteur George Clooney aurait gagné environ 31 millions de livres en devenant l’ambassadeur de la marque Nespresso. L’acteur américain, qui cultive son image et qui tient des discours égalitaires, responsables, progressistes et environnementaux, a grincé des dents en visionnant ce reportage qui révèle la face cachée de la marque qu’il défend. Les journalistes britanniques ont réussi à remonter la trace de fabrication des capsules Nespresso, alors que le géant suisse (Nespresso appartient à Nestlé) ne divulgue pas la liste de ses fournisseurs.

> À lire aussi : Ferrero Rocher : des enfants de 6 ans récoltent les noisettes de ces fameux chocolats en Turquie

George Clooney est attristé par cette enquête

C’est au Guatemala que se sont retrouvés les journalistes britanniques, dans ce pays qui est le 10e producteur mondiale de grains de café. En se rendant dans les fermes et chez les producteurs, ils ont constaté que des enfants y travaillaient 8 heures par jour, 6 jours par semaine pour moins de 5£ par jour. Malheureusement, ces conditions de travail sont bien loin de l’image pourléchée et haut de gamme que s’entiche la marque. D’autant plus que Nestlé a toujours affirmé que ses grains de café provenaient de fermes respectant des règles de travail éthiques.

Image d’illustration d’une plantation de café en Colombie

> À lire aussi : La vérité derrière la production de noix de cajou : des femmes vivent avec les mains brûlées pour 2,5 € par jour

Des mesures seront prises pour mettre fin au travail des enfants

George Clooney n’est pas seulement l’image de la marque, il est lui-même membre du comité de responsabilité (Sustainability Advisory Board) de Nespresso, depuis 2013. « J’ai été surpris et attristé de voir cette histoire », a commenté l’acteur après la diffusion du reportage. « Il est évident que ce comité et cette entreprise ont encore du travail à faire. Et ce travail sera fait. J’ai moi-même grandi dans les plantations de tabac quand j’avais 12 ans. Je suis directement conscient des problèmes complexes qui concernent l’agriculture et le travail des enfants ». Les grands-parents de George Clooney possédaient des champs de tabac dans le Kentucky et il y travaillait lors de ses vacances.

> À lire aussi : CHOC : Un marché aux esclaves découvert par la chaîne américaine CNN en Libye… (vidéo)

Nespresso s’engage à ne plus se fournir dans cette ferme

George Clooney a ajouté qu’il espérait qu’Anthony Barnett, journaliste responsable de l’émission Dispatches « continuerait à enquêter sur ces conditions et en fasse encore le rapport s’il ne constatait pas d’améliorations. L’équilibre des bonnes responsabilités d’une entreprise ne s’appuie pas uniquement sur l’entreprise elle-même, mais aussi sur le travail de journalistes indépendants comme Anthony Barnett ». L’acteur de 58 ans est l’ambassadeur de Nespesso depuis 2006 et est largement responsable du succès marketing soudain de ce produit. Il est membre de plusieurs conseils d’administration de grands groupes et labels du commerce équitable, comme Fair Trade International ou Fair Labour Association.

> À lire aussi : Un documentaire dénonce la participation d’esclaves à la fabrication des bonbons Haribo

Une tolérance zéro concernant le travail des enfants est appliquée chez Nespresso

George Clooney s’est malgré tout dit « fier des réussites obtenues suite à leurs efforts », faisant référence au travail du comité de responsabilité dont il est membre. « Il a amélioré la vie et la qualité de vie de milliers de fermiers dans le monde entier ». Le directeur de Nespresso, Guillaume Le Cunff a lui aussi insisté qu’il y avait « une tolérance zéro » concernant le travail des enfants et il a promis d’investiguer sur le sujet. « C’est inacceptable. Quand il y a des affirmations que nos standards de qualité ne sont pas respectés, nous agissons immédiatement. Dans ce cas précis, nous avons ouvert une enquête pour découvrir dans quelles fermes cela a été tourné et si elles fournissaient bien Nespresso. Nous n’achèterons plus de café provenant des fermes de cette région tant que l’enquête n’est pas terminée ».

Nespresso a tenu à réagir avant la diffusion officielle de ce reportage. Vous pouvez retrouver leur message ICI sur leur site internet.

> À lire aussi : Il n’y a jamais eu autant d’esclaves dans le monde qu’aujourd’hui !

Crédits : Shutterstock, Getty

En savoir plus sur : - - - - - - - -

Publié par Nicolas F le 27 Fév 2020
0