Les Gilets Jaunes : Dans les Landes, ils aident une femme en train d’accoucher

Du côté des Gilets Jaunes, il n’y a pas que des débordements. Et pour preuve, ce 22 novembre, ils aident une femme en train d’accoucher.

 

Les Gilets Jaunes se mobilisent…pour un accouchement

Depuis le début de la manifestation le 17 novembre 2018, il ne se passe pas une semaine sans que les médias ne relatent une bavure ou des débordements des Gilets Jaunes. Alors pour une fois, ça fait du bien. Car non, ces hommes et ses femmes qui crient avec des panneaux à la main sont loin d’être inhumains. Et ce jeudi 22 novembre, c’est à un moment émouvant qu’ils vont participer.

Depuis plusieurs jours, des manifestants tiennent leur position sur le rond-point situé à une sortie de l’A63, entre Benesse-Maremne et Capbreton. Surveillés par un groupe de gendarmes, ils ne bloquent pourtant pas la circulation ce jour-là. Et fort heureusement, car une voiture arrive à toute vitesse et freine d’un seul coup à hauteur des forces de l’ordre. Dans la voiture, un jeune couple visiblement paniqué, demande de l’aide aux gendarmes. En effet, la jeune femme vient à peine de perdre les eaux alors qu’ils étaient en train de se rendre à la maternité de Bayonne.

 

gilets-jaunes-accouchement-manifestants-enceinte

La jeune femme vient à peine de perdre les eaux…

Les Gilets Jaunes font appel à un pompier et une psychologue dans leurs rangs

Suite à l’embardée de la voiture, des curieux en Gilets Jaunes se rapprochent du véhicule. Ils découvrent alors la situation et le stress de ce jeune couple qui ne sait absolument plus quoi faire. Les manifestants prennent alors les choses en main et font appel à un ancien pompier volontaire et une aide médico-psychologique, qui travaille dans un Ehpad.

D’un mouvement commun, les deux intervenants se précipitent vers la voiture pour aider la jeune femme. « Je n’ai pas fait grand-chose », explique le pompier à France Bleu Gascogne. Et il ajoute : « on l’a surtout rassurée pour qu’elle se calme et on lui a expliqué qu’elle devait attendre ». Quelques minutes plus tard, les secours arrivent et transportent la jeune femme vers l’hôpital de Bayonne afin qu’elle puisse donner naissance à une petite fille. Émus, les manifestants s’expriment : « C’est un bébé Gilet jaune ». Ou encore :  « On espère qu’ils l’appelleront Yellow ».

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 25 Nov 2018
0