Gilets jaunes : elle quitte son mari pour un manifestant rencontré sur un rond-point

 

Le mouvement des Gilets jaunes, initié le 17 novembre dernier, s’essouffle peu à peu, semaine après semaine. Ils n’étaient plus que 5 700 manifestants dans les rues pour le 33e samedi de revendications, ce week-end, en plein épisode caniculaire. La mobilisation la plus basse enregistrée depuis le début des contestations. Si les Gilets jaunes sont de moins en moins nombreux à faire entendre leur colère plus de sept mois après les premières actions, Cécile et Daniel ne manqueraient ce rendez-vous hebdomadaire pour rien au monde. Au fil des journées de mobilisation sur leur rond-point, ces deux Gilets jaunes de l’Essonne sont tombés fous amoureux l’un de l’autre. Si bien qu’ils ont tout quitté pour se mettre en couple.

>>>À lire aussi : Gilets jaunes, ils se disent « oui » en plein acte 9

Une histoire d’amour étonnante entre ces deux Gilets jaunes

Cécile et Daniel ne sont pourtant pas des Gilets jaunes de la première heure. Les deux manifestants quinquagénaires ont rejoint le mouvement au cours du mois de décembre, plusieurs semaines après les premières journées contestataires. Interrogés dans les colonnes du Parisien depuis leur rond-point de Sainte-Geneviève-des-Bois dans le 91, les deux tourtereaux confient avoir enfilé leur gilet « ulcérés par la politique ultralibérale » mise en place par le Président.

« C’est le mépris et l’arrogance de Macron qui m’ont donné envie de sortir » affirme Daniel, qui s’est décidé à manifester sur un rond-point après le 1er décembre pour faire part de sa colère. De son côté, Cécile décide de suivre une collègue qui vient manifester sur le même rond-point. « Au départ, je suis venue la voir. Aujourd’hui, elle n’est plus là mais moi oui ! » confie cette travailleuse sociale, qui continue la lutte aux côtés d’une vingtaine d’irréductibles chaque week-end.

>>>À lire aussi : Gilets jaunes, un bébé nait sur un rond-point bloqué

Cécile quitte son mari pour s’installer avec Daniel

Au fur et à mesure des journées d’actions sur leur rond-point, Cécile et Daniel se rapprochent et s’étonnent de partager « la même vision du monde » . Les deux quinquagénaires, devenus inséparables, décident alors de tenter l’aventure en couple. « Cécile a quitté son mari et s’est installée chez moi. On s’est pas posé de question, c’était naturel… » explique Daniel, ancien chef informatique, sans emploi depuis 3 ans. Si les deux Gilets jaunes gardaient pour le moment leur histoire « secrète » vis à vis de leurs camarades de rond-point, cette exposition médiatique soudaine devrait les aider à officialisation ce coup de foudre inattendu.

>>>À lire aussi : Dans les Landes, les Gilets jaunes aident une femme en train d’accoucher

En savoir plus sur :

Publié par Maxime le 01 Juil 2019
0