Harcelé et violé, un garçon de 12 ans a tenté de mettre fin à ses jours

Début juin, un adolescent de 12 ans a tenté de mettre fin à ses jours après avoir subi du harcèlement scolaire et de multiples agressions sexuelles. Il a raconté son calvaire au journal le Parisien. Ses parents ont décidé de porter plainte.

« Ils font le jeu de l’olive. On prend quelqu’un et on cherche à lui mettre un doigt dans l’anus » a déclaré le garçon de douze ans pour le Parisien. Durant plusieurs mois, le jeune garçon a vécu un enfer dans son collège du Val-d’Oise (95), en se faisant harceler mais aussi violer par des élèves. Il a tenté de se suicider, au mois de juin, avec un tuyau d’arrosage. 

>>> À lire en plus : Suicide d’Evaëlle, 11 ans : une enseignante aurait harcelé la petite fille

Insulté, harcelé et violé

Suivi psychologiquement, l’adolescent a raconté au quotidien régional les agressions sexuelles qu’il a souvent subies « avec un doigt, un stylo ou un témoin de relais d’athlétisme entre les fesses. » Aller au collège est un véritable chemin de croix pour le garçon puisqu’il « subit bousculades, insultes, coups (…) On lui jette des cailloux. » Pour endiguer cet harcèlement, il prévient ses parents et ces derniers décident alors d’alerter le collège, qui se dit « prendre les choses en main. »

Pour le journal, la maman a retracé un épisode où son fils avait été violé par ses bourreaux : « Il était accoudé à une barre en cours de sport. Un des gamins est arrivé derrière lui et a plongé ses mains jointes dans son derrière. » En reprenant les paroles de sa mère, l’adolescent a ajouté : « Ça a été très douloureux, car très profond. Je saigne encore beaucoup. »

Le lendemain de ce viol, le garçon a tenté de se suicider avec un tuyau d’arrosage. Néanmoins, sa mère, qui a quitté son travail plus tôt, est arrivée au même moment car elle avait un « pressentissement » et « découvre en arrivant qu’il a commencé à faire des nœuds avec le tuyau d’arrosage. » Dans la foulée, la famille dépose une plainte pour « harcèlement, cyber-harcèlement et agression sexuelle en réunion dans l’enceinte d’un établissement scolaire. »

>>> À lire en plus : « Ils me suivent et à un moment crient ‘baston’ » : victime de harcèlement scolaire, un collégien raconte son calvaire !

Les agresseurs continuent de menacer le garçon

En réaction, le collège a fait passer les quatre élèves responsables en conseil de discipline et trois ont été exclus de l’établissement. Néanmoins, malgré cette sanction, ils continuent de menacer le garçon traumatisé en « se montrant devant le domicile » mais aussi de menacer sa petite soeur. La maman a même retrouvé des Snapchats sur le portable de son enfant comme « Bon débarras » ou encore « Si tu reviens, tu vas voir ce qu’on va te faire. »

Dans le même département, Evaëlle, une jeune fille de 11 ans, avait mis fin à ses jours le 21 juin dernier, après avoir été harcelée pendant plusieurs mois.

>>> À lire en plus : Un club de motards vient soutenir un élève victime de harcèlement scolaire en l’escortant depuis l’école

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Églantine le 11 Juil 2019
 
0