SNCF : un homme propose à une adolescente de payer son amende en échange d’une…relation sexuelle !

Dimanche dernier, un homme de 35 ans a été interpellé dans un train pour avoir demandé à une jeune femme de 17 ans de payer son amende contre une relation sexuelle avec elle. Ce dernier nie son sexisme et parle d’un quiproquo.

Selon des informations de Ouest France, un train en provenance de Rennes s’est vu arrêter en gare d’Angers pour l’interpellation d’un homme. La raison ? Il aurait proposé à une adolescente de payer son amende contre une relation sexuelle.

train

>>> À lire en plus : « Tu sais ce qu’il te dit mon short ? » : En plein concert, Jenifer recadre un spectateur déplacé ! (Vidéo)

Sexisme : « Il lui a proposé de monnayer ce « petit service » par un passage par les toilettes du wagon »

Lors d’un contrôle des billets, une adolescente de 17 ans a présenté son ticket à jour mais sans sa carte de réduction. Face à la politique de la SNCF, la contrôleuse a été obligée de prévenir la jeune fille : elle risque une amende. Selon Ouest France, « un passager accompagné de sa fillette de trois ans s’en émeut. Il lance à la cantonade que tout le monde va se cotiser pour payer la sanction. » La situation s’est ensuite envenimée lorsque la contrôleuse est partie : le papa a proposé « de monnayer ce « petit service »… par un passage par les toilettes du wagon avec la jeune femme de 17 ans. »

>> À lire aussi : « Je suis épuisée et terrorisée » : le collectif féministe, Paye Ta Shnek, prend fin après sept années à dénoncer le sexisme

L’homme nie les faits reprochés

Face à une telle situation relevant du harcèlement sexuel, la jeune adolescente a prévenu le personnel à bord. L’homme a alors été interpellé en gare d’Angers par les forces de l’ordre et placé en cellule de dégrisement, à cause d’un fort taux d’alcoolémie, soit « près d’un gramme d’alcool dans le sang. » Depuis un an, la loi contre le harcèlement sexiste s’est durcie et selon le quotidien, « il risque d’être poursuivi pour outrage sexiste. » Ce dernier parle d’une mauvaise compréhension entre la fille et lui.

>> À lire aussi : Quand « la femme parfaite » des films pour adultes s’avère être un cliché sexiste et rabaissant

En savoir plus sur : - - -

Publié par Églantine le 05 Août 2019
0