Paris : un livreur Uber Eats accusé d’avoir violé une cliente lors de la livraison

Ce mardi, une femme de 32 ans a accusé un livreur d’Uber Eats de l’avoir violée après lui avoir déposé sa commande dans son appartement, dans le XVIIIe arrondissement. Un suspect a été identifié et une enquête a, depuis, été ouverte.

En 2018, 94 000 femmes ont déclaré avoir été victimes de viol ou de tentative de viol, selon l’Observatoire des violences faites aux femmes. Dans le nuit du 5 août, vers 3h du matin, une trentenaire parisienne a décidé de commander un repas via l’application Uber Eats, selon des informations d’Europe 1. Lorsqu’elle a ouvert la porte, le livreur se serait « jeté » sur elle.

uber eats

>>> À lire en plus : Stealthing : cette effrayante agression sexuelle à laquelle beaucoup (trop) de femmes se retrouvent confrontées…

« Il l’aurait poussée contre son lit au moment où elle ouvrait la porte pour recevoir sa livraison »

Selon la jeune femme, lors de la livraison, l’homme « l’aurait poussée contre son lit au moment où elle ouvrait la porte pour recevoir sa livraison » et il l’aurait violée. Cette dernière avait absorbé, peu de temps avant, des somnifères, la plongeant dans un état de somnolence. Selon la radio, le livreur aurait ensuite pris la fuite après l’agression sexuelle, en oubliant un gant dans l’appartement de la jeune femme.

>>> À lire en plus : Elle se rend à une soirée, et sauve un chien ligoté et affamé dans une douche !

Un suspect identifié

La police a identifié un suspect grâce au travail avec la plateforme Uber Eats : « Nous travaillons avec les forces de l’ordre et leur avons fourni toutes les informations dont nous disposons pour avancer dans leur enquête » a annoncé le porte-parole de l’application, à l’AFP, « Les faits rapportés sont effroyables et nous les prenons avec d’autant plus de sérieux et gravité que nous sommes engagés sur la cause des violences sexuelles et sexistes et menons des actions pour lutter contre ce fléau. » 

Selon LCI, le « 2e district de la police judiciaire s’est saisi de l’enquête. »

>>> À lire en plus : Uber Air : Les hélicoptères futuristes Uber débarquent

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Églantine le 08 Août 2019
0