Pour le #lundi14septembre, les femmes s’habillent de manière “indécente” pour lutter contre les discriminations sexistes

Un mouvement féministe incite les femmes à lutter contre le sexisme en s’habillant de manière provocante. Pour cela, un nouveau hashtag a vu le jour : #lundi14septembre.

#lundi14septembre

Depuis peu, le mouvement #lundi14septembre est né sur le réseau social TikTok. Celui-ci donne rendez-vous aujourd’hui et invite toutes les femmes, notamment les étudiantes à s’habiller de manière “provocante” afin de protester contre le sexisme. En effet, ce mouvement a été créé pour promouvoir la liberté des femmes de s’habiller comme elles le souhaitent après que plusieurs jeunes femmes se sont vu reprocher leur tenue au lycée, notamment le port de crop top. L’objectif de ce mouvement est de dénoncer le sexisme en faisant comprendre à la société que le problème n’est pas la tenue vestimentaire. Toutes les femmes sont donc invitées aujourd’hui à porter le vêtement qui souhaite : jupe, robe, crop top ou bien encore un pantalon à trous.

Sur Twitter on peut lire un tweet du mouvement : “Lundi 14 se lance un combat, habillez-vous tous et toutes de manière “indécente” (pour reprendre leurs mots), osez les crop tops, les jupes, le maquillage, c’est le moment de riposter contre leurs propos sexistes. Je vous invite à tous le faire, peu importe votre genre, femme, homme, non binaire… Les vêtements n’ont pas de genre, et nous pouvons porter ce qu’on veut. On leur prouver”

À lire aussi : 10% des gens font ça pendant l’amour… et c’est choquant

Nos tenues ne sont pas le problème. Le problème, c’est le harcèlement, les agressions et les viols”

Depuis la création de ce mouvement, de nombreuses internautes y ont pris part sur Instagram et Twitter. Parmi les tweets, on peut lire celui de Marlène Schiappa : “Aujourd’hui @lundi14septembre des jeunes filles ont décidé spontanément partout en France de porter jupes, décolletés, crop top ou maquillage pour affirmer leur liberté face aux jugements & actes sexistes. En tant que mère je les soutiens avec sonorité & admiration.

De plus, l’association féministe “Nous Toutes”a également montré son engagement : Nos tenues ne sont pas le problème. Le problème, c’est le harcèlement, les agressions et les viols. Soutien à toutes celles et ceux qui refusent la culpabilisation des femmes”. Sur Instagram, Camille Aumont Carnel, créatrice du compte “Jemenbatsleclito” a posté une photo d’elle, portant une jupe pour montrer son soutien. La chanteuse Angèle, a aussi partagé son soutien pour ce mouvement. Elle a écrit dans sa story Instagram : Waw comment j’aurais rêvé de pouvoir vivre ça. Gros bigup aux profs du collège où j’étais qui renvoyaient les filles (à 13 ans) chez elles au lieu d’éduquer les garçons (lol)“.

Source : Grazia

À lire aussi : Rhume ou Covid-19 : Comment bien faire la différence ?

Publié par Lucie le 14 Sep 2020
0