Ce maire découvre des dépôts sauvages d’ordures et les rapporte chez leur propriétaire

Publié par Axel le 07 Jan 2019

Alors qu’il se trouvait au point de tri sélectif situé dans sa ville, Arnaud Lécuyer, maire de Saint-Pôtan, a fait une découverte qu’il n’a pas apprécié le 1er janvier dernier. Juste à côté des bennes, il a « constaté plusieurs dépôts sauvages de déchets« . Un geste déplacé selon le maire qui a ramené personnellement les ordures chez leur propriétaire. Peut-être que cette mésaventure donnera au fautif une bonne résolution à prendre pour la nouvelle année.

 

dépot de déchets

 

>> A lire aussi : Un maire italien est prêt à vous payer 2000€ si vous venez habiter dans sa ville

 

Le maire rapporte les déchets directement chez leur propriétaire

Ce genre d’histoires n’arrive pas souvent. En tout cas qu’un maire prenne sur son temps pour effectuer ce genre de tâche. D’autant qu’il y a mis du cœur à l’ouvrage. En effet, après avoir découvert ces différents tas d’ordures, Arnaud Lécuyer a troqué sa casquette de maire pour enfiler celle d’enquêteur. Parmi ces déchets, il s’est mis en quête d’indices pour retrouver l’identité du coupable et pourquoi pas son adresse. Mission accomplie puisqu’il finit par tomber sur une facture de pharmacie. Et c’est ainsi que le maire s’est emparé des piles de déchets pour les rapporter devant le domicile du responsable. Un joli cadeau auquel il n’a pas oublié de joindre une lettre lui étant destinée, qu’il a partagé sur Twitter :

 

 

Le maire écrit une lettre à destination des propriétaires des déchets

Arnaud Lécuyer a en effet posté un tweet partageant cette fameuse lettre mais également des photos prises lors de sa découverte des déchets. Dans ce courrier, il raconte donc le déroulé de son « enquête » et de sa petite aventure sur un ton mi-sarcastique mi-agacé. « Je suppose que ces cartons, ce papier cadeau et ces restes de repas sont tombés du traineau du Père Noël lorsqu’il repartait de chez vous » ironise-t-il. Ou encore lorsqu’il prévient les responsables de ce qu’ils risquent en cas de récidive : « Je vous informe également qu’en cas de dépôt sauvage de déchets vous risquez (ou le Père Noël si c’était lui…) une amende de 3e classe (article R633-6 du Code Pénal) d’un montant de 68€« . Et pour finir, il complète son courrier avec les horaires et l’adresse de la déchetterie la plus proche de leur domicile, histoire de ne pas recommencer.

Pour le moment, le fautif de cette histoire n’a pas cherché à contacter le maire. Mais il est sûr qu’il ne pensait pas commencer l’année ainsi.

En savoir plus sur : - -

 
0