Rebondissement dans l’affaire Nordahl Lelandais: sa cousine l’accuse d’agression sexuelle

Incarcéré depuis plus d’un an pour le meurtre de Maëlys et du caporal Arthur Noyer, Nordahl Lelandais serait peut-être impliqué dans une énième affaire : sa petite cousine de 16 ans l’accuse d’agression sexuelle, deux ans en arrière.

Elle tremble rien que d’en parler. Âgée de 16 ans, la cousine de Nordahl Lelandais a révélé à BFMTV qu’elle avait été agressée sexuellement par son cousin en mars 2017, lors de l’enterrement de son père. L’adolescente a porté plainte contre ce dernier en avril pour « agression sexuelle sur mineur » et « menaces de mort » , débouchant sur une enquête. Elle raconte avoir mis du temps à faire ces révélations car Nordahl Lelandais n’hésitait pas à la menacer de mort. 

>>> À lire en plus : Rebondissement dans l’affaire Nordahl Lelandais: cette photo inquiétante qui pourrait l’accuser du meurtre de Thomas Rauschkolb

« Ses mains se mettent sur mes fesses avec insistance. Je le repousse, ensuite, il me touche la poitrine »

En mars 2017, alors âgée de 14 ans, la jeune fille perd son père. Le jour des funérailles, la famille de l’adolescente était réunie pour un dernier adieu et Nordahl Lelandais était présent. En s’éloignant de sa famille pour fumer, elle se fait rejoindre par le maître-chien : « Je me suis éloignée sur le côté de la maison pour aller fumer, car je ne fume pas devant ma mère. Il me dit : ‘Tu veux que je vienne avec toi fumer ?’. Je lui dis : ‘Si tu veux, comme tu veux’. Je pleurais forcément, c’est l’enterrement de mon père » raconte t-elle.

Avec une voix tremblante, elle explique que son cousin l’aurait, ensuite, agressée sexuellement : « Il me prend dans ses bras, je sens ses mains descendre dans mon dos. Ses mains se mettent sur mes fesses avec insistance. Je le repousse, ensuite, il me touche la poitrine, puis je le repousse encore. » 

La jeune femme a mis deux ans avant de raconter cette histoire car Nordahl Lelandais usait de son autorité en la menaçant de mort : « Il me disait : ‘Si tu dis quelque chose, je te tue‘ (…) Ce n’était pas le visage du cousin que j’avais connu. C’était un visage qui fait vraiment peur, avec un regard noir. »

>>> À lire en plus : Nordahl Lelandais : un nouvel appel à témoin suite à une disparition en Isère

Nordahl Lelandais déjà mis en examen pour une agression sexuelle sur une autre cousine

Durant plusieurs mois, Nordahl Lelandais a conversé avec sa cousine en lui envoyant des SMS très explicites : « Il m’a dit : ‘C’est quand qu’on se marie‘, ‘t’es ma petite bombe’, que des choses comme ça. Je lui répondais parce que j’avais peur. J’avais peur qu’il vienne pour me tuer, tout simplement, si je ne répondais pas. » La peur au ventre, elle prend son courage à deux mains et raconte cette agressions sexuelle et ces menaces de mort à sa mère en avril dernier : « Ma mère s’est dit que si j’en avais parlé plus tôt, peut-être que la petite Maëlys serait encore en vie, peut-être que ça serait jamais arrivé à mes petites-cousines » commente t-elle. Après une enquête révélant une vidéo pédopornographique où l’on voit Nordahl Lelandais procéder à des attouchements sexuels sur une de ses cousines, âgée de six ans, ce dernier a été mis en examen.

Nordahl Lelandais est soupçonné dans 40 dossiers de disparitions et morts suspectes. 

>>> À lire en plus : Ce serial-killer apprend qu’il est condamné à mort, sa réaction fait froid dans le dos…

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Églantine le 01 Juil 2019
0