Porno féministe : la réalisatrice de X, Olympe de G, va tourner un film sur la dernière fois d’une septuagénaire

Début juin, Olympe de G, réalisatrice de pornographie alternative et féministe pro-sexe, a lancé un crowdfunding pour son premier long-métrage, mettant en scène une femme de 73 ans qui fera l’amour pour la dernière fois. La septuagénaire a décidé de programmer sa mort en 2021.

« La dernière fois de Salomé » , Olympe de G. s’est mis comme nouvel objectif de réaliser un film porno éthique et féministe sur le désir et la féminité après 60 ans. Pour y arriver, la réalisatrice de 36 ans a choisi de mettre en place un financement participatif en le plafonnant à 20 000 euros. À 14 000 euros de dons, à l’heure où ces lignes sont écrites, il reste seulement 9 jours pour l’aider.

>>> À lire en plus : Découvrez ce sextoy non genré qui peut aussi bien satisfaire les hommes que les femmes !

Inclusif, féministe et éthique : Olympe de G. filme la dernière fois de Salomé

À 73 ans, Salomé est une femme qui a toujours tout choisi dans sa vie et en particulier sa mort. En bonne santé, elle a décidé de planifier son décès en 2021, par refus de se voir vieillir. Comme le précise le synopsis du film, Salomé souhaite profiter des dernières fois comme un dernier repas, une dernière balade mais surtout la dernière fois où elle fera l’amour. Épanouie sexuellement toute sa vie, elle souhaite pouvoir profiter une dernière fois des plaisirs de la chair, du partage et de la jouissance. Pour mener à bien ce projet, elle a décidé de passer devant la caméra d’Olympe de G, et de rencontrer sept prétendants de sexe et âge différents.

>>> À lire en plus : Fellation : tout ce que vous devez savoir sur cette pratique coquine ! 

« Salomé ne s’est jamais sentie aussi vivante et aussi libre que depuis qu’elle sait qu’elle n’a plus rien à perdre »

Filmé de manière éthique, inclusive et féministe, Salomé s’entretient individuellement avec eux et les « teste. » Après chaque scène sexuelle, elle en parle avec la documentariste sans pudeur et avec complicité. À la fin, elle choisira l’ultime partenaire pour sa toute dernière fois. Même si elle sait que sa vie s’arrêtera dans deux ans, « Salomé ne s’est jamais sentie aussi vivante et aussi libre que depuis qu’elle sait qu’elle n’a plus rien à perdre » relate le synopsis.

POUR PARTICIPER À LA CRÉATION DE CE FILM, RENDEZ-VOUS ICI

 

>>> À lire en plus : « Je suis épuisée et terrorisée » : le collectif féministe, Paye Ta Shnek, prend fin après sept années à dénoncer le sexisme

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Églantine le 12 Juil 2019
0