Sexualité : Pourquoi les couples font moins l’amour qu’au début de leur relation ?

Face aux années qui s’écoulent, beaucoup de couples peuvent se poser des questions sur leur désir sexuel. Si certains estiment qu’ils vivent une sexualité épanouie, d’autres remarquent une baisse de leur désir. Catherine Blanc, sexologue, a répondu à cette question au micro d’Europe 1, dimanche dernier.

En moyenne, un couple a cinq rapports sexuels durant le mois, selon une enquête d’Ipsos. Dimanche dernier, une auditrice d’Europe 1 s’est alarmée sur sa baisse de désir au sein de son couple, après 18 ans de mariage.

>>> À lire en plus : La pénétration au centre du rapport sexuel ? Un concept dépassé à déconstruire

« Avec le temps, on finit par oublier de jouer, c’est-à-dire d’écrire la relation »

Mariée depuis près de vingt ans, elle en a parlé à Catherine Blanc, sexologue : « Après plusieurs années de mariage, nous sommes toujours heureux et amoureux, mais nos rapports sexuels se sont largement espacés au fil des années. Aujourd’hui nous ne faisons plus l’amour qu’une fois par mois, parfois moins. Est-ce normal ? » Face à ce questionnement, la psychanalyste n’a pas hésité à la rassurer, en premier lieu : « Si on interroge les couples, on se rend compte, en effet, qu’il y a moins de désir sexuel avec le temps, ce qui ne veut pas dire pour autant qu’il n’y a pas de faisabilité. »

Pour Catherine Blanc, chaque sexe est différent face au désir et à ses envies : « La testostérone est à l’origine du désir. Les femmes y sont plus sensibles : elles ont besoin de moins de testostérone pour être aussi actives dans la sexualité que les hommes. Cela étant, il y a aussi une histoire de relation. Ce qui suscite du désir, c’est l’envie d’attacher l’autre à soi, de créer une intimité, c’est l’envie d’être indispensable pour l’autre. C’est la raison pour laquelle, dans un début de relation, on est extrêmement actif. Au début, (…) on joue la sur-multiplicité. Avec le temps, on finit par oublier de jouer, c’est-à-dire d’écrire la relation. » 

>>> À lire en plus : Porno alternatif : quel est ce nouveau genre de X inventé par et pour les femmes ?

Réinventer sa sexualité

Pour que le désir sexuel puisse perdurer au sein des couples, il faut réinventer la sexualité selon Catherine Blanc : « La sexualité est ludique (…) C’est quelque chose de l’ordre de la (re)découverte de soi et de l’autre. L’erreur des couples est de penser qu’ils se connaissent par cœur. Les couples se rencontrent avec une façon de s’aborder et puis on évolue, on grandit, on mûrit, on se désinhibe sur certaines choses, on en apprend d’autres. Il y a des choses que l’on aimerait vivre, mais comme on nous a connu selon un modèle, par peur de déstabiliser la relation, nous restons de façon métronomique dans le même domaine, ce qui fait que l’on désérotise la relation. »

>>> À lire en plus : Sodomie, masturbation et sex-toys : Comment se porte la sexualité des femmes ?

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Églantine le 25 Août 2019
0