La reconnaissance faciale pourrait bientôt remplacer le Pass Navigo

Publié par Elisa le 01 Mar 2019

La reconnaissance faciale pourrait peut-être remplacer le Pass Navigo dans les transports en commun. C’est ce que souhaite Valérie Pécresse, présidente d’Ile-de-France Mobilités.

 

 

La reconnaissance faciale dans les transports en commun

C’était devant les élus d’Ile-de-France Mobilités le mercredi 13 février, que Valérie Pécresse avait annoncé son souhait. Elle voudrait tester la reconnaissance faciale dans les transports en commun franciliens. Ce serait une sécurité anti-terroriste avec des caméras installées à l’entrée des gares de métros et RER, voire même sur les quais pour prendre en photos les voyageurs. Ainsi les suspects recherchés sont identifiés et peuvent être interpellés avant qu’ils n’embarquent dans le train. « Il n’y a pas de raison qu’il y ait des degrés de protection différents entre les avions et les trains. Et le fait qu’un terroriste recherché puisse passer devant les caméras sans être empêché de prendre le métro me paraît une source d’insécurité » avait exprimé la présidente d’Ile-de-Franche Mobilités.

 

pass navigo

 

La reconnaissance faciale pour remplacer le Pass Navigo

Avec la technologie qui ne cesse d’évoluer, ce projet ne paraît pas impossible. Des caméras pourraient même être installées devant les portiques où il faut valider son titre de transport. Elles permettront de vérifier que la personne entrant dans les transports est bien la même que sur le Pass Navigo, pour ensuite pouvoir lui autoriser l’accès. Si l’usager refuse la reconnaissance faciale ou qu’il n’a pas de Pass Navigo, il pourra emprunter un portique classique. Cette technologie ne s’appliquerait donc pas à tous.

Certains aéroports en Asie ont déjà recours à cette technologie. Ils utilisent notamment la reconnaissance faciale pour savoir où se trouve une personne, en particulier lorsqu’elle ne se présente pas à l’embarquement. Aujourd’hui, déjà plus de 3 millions de personnes sont contrôlées par reconnaissance faciale dans les aéroports aux douanes. Depuis juillet 2018, la lecture des empreintes digitales dans les aéroports de Paris a d’ailleurs été remplacée par cette technique avancée. Ce dispositif sera sûrement bientôt testé dans les métros de Londres.

En savoir plus sur : -

 
0