Rentrée : ces lycéens de seconde vont recevoir un ordinateur !

À la rentrée, 106 000 ordinateurs vont être distribués aux lycéens entrants en seconde professionnelle en Ile-de-France. La présidente francilienne, Valérie Pécresse, annonce vouloir accélérer le passage au numérique et mettre les élèves sur un pied d’égalité.

À la rentrée, les lycéens auront un ordinateur

>>> À lire aussi : Écrans plats, iPhone : l’allocation de rentrée scolaire sert-elle vraiment à acheter les fournitures scolaires ?

106 000 ordinateurs prêtés à la rentrée

La présidente francilienne a annoncé ce 25 août que plus de 106 000 ordinateurs et 31 000 tablettes vont être prêtés à chaque élève entrant en seconde en Ile-de-France. À la rentrée 2019, environ 200 000 élèves ont reçu une tablette ou un ordinateur personnel. Cette décision s’inscrit dans un large programme qui vise à « pulvériser la fracture numérique » dans les établissements scolaires.

Avec la possible reprise du Coronavirus, cette annonce a encore plus de sens, affirme Valérie Pécresse : « pendant le confinement, certains enfants n’ont eu qu’un téléphone portable pour apprendre leurs leçons. Cela engendre trop d’inégalités scolaires ». Désormais, les élèves auront tout à portée de main puisque les manuels et les programmes d’enseignement sont pré-installés. L’élue se réjouit : « S’il y a un nouveau confinement ou que des élèves sont malades, ils pourront ainsi suivre les cours dans de bonnes conditions ».

>>> À lire aussi : Vacances scolaires 2020/2021 : le calendrier vient de tomber !

Une rentrée numérique

Toutefois, cette mesure a un prix ! Chaque ordinateur vaut 400 euros, l’aide coûte donc pas moins de 80 millions d’euros au conseil régional, sans compter les 100 millions déboursés pour la rentrée 2019. Les machines sont produites par Unowhy, une PME francilienne qui va « prochainement assurer une partie du montage et le service après-vente en Ile-de-France ».

Par ailleurs, le déploiement du très haut débit pour les 465 lycées francilien est en cours. Les travaux devraient prendre fin en fin d’année, en même temps que le wifi. Valérie Pécresse a annoncé d’autres mesures pour les lycées et s’engage à fournir 2 masques en tissu lavables : « Je m’inquiète du coût des masques pour les familles. Je ne veux pas que cela empêche les élèves d’aller en cours ».

>>> À lire aussi : Le support pour ordinateur : l’accessoire parfait pour télétravailler et chiller

Publié par Justine le 25 Août 2020
0