Vous êtes stressés avant Noël ? C’est tout à fait normal selon une étude

Ah les fêtes de Noël ! Le sapin, les cadeaux, les illuminations partout dans les rues, les repas en famille et discussions à rallonge près de la cheminée… Si pour beaucoup, la période des fêtes de fin d’année est synonyme de partage et de moments singuliers en famille, pour d’autres ce mois de décembre ressemble plus à parcours du combattant. Selon un sondage réalisé récemment par YouGov France pour le site Ma Reduc, plus d’un Français sur deux (53%) aurait la boule au ventre à l’approche du réveillon. Et les sources d’angoisses sont multiples.

 

Les cadeaux source de stress

 

Les cadeaux, principale source de stress de Noël

Un cadeau pour les parents, un autre pour les enfants, les frères, les soeurs, les amis, la famille, les collègues… Les cadeaux arrivent en première ligne des principales angoisses des Français. Près d’un quart d’entre eux ont peur de ne pas faire assez original (23%) ou de ne pas tomber sur le cadeau idéal (22%). Le stress se concentre également sur l’aspect financier. Ainsi, près d’un Français sur cinq (18%) déclare ne pas avoir assez de budget pour faire ses achats. Dans l’ensemble, nous sommes 73% à attendre le dernier moment en décembre pour faire nos emplettes, ce qui est globalement plus tardif que nos voisins européens.

 

>>> À lire aussi : 100+ idées de cadeaux originaux et pas chers pour faire plaisir à tout le monde à Noël

 

Les fêtes de Noël, un moment pénible pour certains

Si les cadeaux peuvent générer une certaine forme de stress, d’autres redoutent des instants qui leur sont encore plus insupportables. Plus d’un individu sur dix (11%) compare ces fêtes de fin d’année à un événement pénible et obligatoire, auquel il n’aimerait ne pas assister. On pense notamment au rappeur Orelsan et son titre Défaite de famille qui traite en longueur de cette thématique. À noter enfin que les Français annoncent en moyenne être prêts à débourser 578 euros par foyer  pour les cadeaux, la nourriture, les transports ou la décoration, c’est neuf euros de plus que l’année dernière.

 

La magie de Noël

 

 

 

En savoir plus sur : -

Publié par Maxime le 05 Déc 2018
 
0