La télévision iranienne censure-t-elle grossièrement le sport féminin ? Cette vidéo fait réagir sur les réseaux sociaux

En marge des championnats du monde d’athlétisme qui se déroulent à Doha au Qatar depuis le 27 septembre jusqu’à dimanche 6 octobre, une drôle de vidéo circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux.

Sur ce court extrait d’une dizaine de secondes que vous pouvez retrouver ci-dessus, on aperçoit des sprinteuses dont les corps ont été recouverts de grossiers rectangles noirs. La vidéo postée sur Twitter est reprise mercredi par une internaute française : “Fou rire du matin. Retransmission des championnats d’athlétisme par la télé iranienne” . Son message devient rapidement viral et sera partagé près de 10 000 fois en quelques heures. Mais cette vidéo illustre-t-elle réellement la censure grossière de la télévision iranienne ? La réponse n’est pas si certaine.

>>>À lire aussi : Une Iranienne a été arrêtée pour avoir posté sur Instagram des vidéos d’elle en train de danser sans voile

La supposée censure de la télévision iranienne est en réalité un montage ironique

Cette vidéo relayée en masse depuis mercredi sur les réseaux sociaux ne concerne en rien la télévision iranienne, ni les championnats du monde d’athlétisme à Doha. La course diffusée dans l’extrait est celle du 100 m femmes du Meeting Areva de Paris en… 2011. On peut notamment reconnaître l’enceinte du Stade de France en fin de vidéo et les pancartes “Mairie de Paris” en bord de piste.

Déjà apparue lors des JO de Rio en 2016, cette vidéo n’a donc pas été diffusée à la télévision iranienne. Il s’agit en réalité d’un montage grossier visant justement à moquer cette censure, bien réelle, à Téhéran. Si les corps des athlètes ne sont pas recouverts de grands rectangles noirs, de nombreuses épreuves féminines ne sont toutefois pas diffusées à l’antenne à la télévision locale.

>>>À lire aussi : Les femmes iraniennes sont enfin autorisées à entrer dans un stade

Publié par Maxime le 04 Oct 2019
0