Déconfinement : la grande annonce d’Anne Hidalgo aux Parisiens !

Anne Hidalgo veut limiter la voiture à Paris pour le déconfinement. Lors d’un entretien au Parisien, elle a présenté de nouvelles mesures qui pourraient ravir les cyclistes.

A lire aussi : Jogging, golf, vélo : Quels sports pourrez-vous pratiquer après le 11 mai ?

Dans un entretien accordé au Parisien, mardi 5 mai, Anne Hidalgo présente ses mesures autour du déconfinement à Paris et évoque notamment la question des transports. La maire de la capitale veut limiter le nombre de voitures Intramuros. Elle envisage de doubler le nombre de places dans les parkings relais et dans les parcs de stationnement aux portes de Paris au nombre de 2000 places réparties dans 30 parcs. Ce stationnement serait gratuit pour les titulaires du pass Navigo.

Anne Hidalgo annonce 50 kilomètres de pistes cyclables supplémentaires

Pour les cyclistes, l’élue a annoncé que 50 km de voies supplémentaires seront ouvertes aux vélos. « L’avenue du Général Leclerc, le boulevard Saint-Michel, le tunnel de l’Etoile et la porte Maillot… Au total, 50 km de voies, d’habitude réservées aux voitures, seront consacrées aux vélos » . 

Cette mesure capitale pour limiter le nombre de voitures et préconiser les déplacements à vélo s’accompagne d’une démarche de piétonnisation. Cette phase doit aider à la distanciation physique : « une trentaine de nouvelles rues seront aussi piétonnisées, notamment autour des écoles, pour permettre d’éviter les regroupements ».

Avec le confinement et la diminution des voitures, la pollution a baissé à Paris et certains habitants en sont ravis. Certains projets d’urgence pourraient alors se pérenniser. « Ce sera aux Parisiens de dire lesquels. Je sais que la majorité d’entre eux n’a pas envie d’un retour des voitures et de la pollution. Si certains aménagements s’avèrent pertinents, il n’y a pas de raison qu’on les retire ensuite », suggère Anne Hidalgo.

Parcs, Paris Plage, quelles perspectives ?

La maire de Paris est également favorable à la réouverture des parcs et jardins mais sous certaines conditions. Elle veut qu’ils redeviennent des endroits tranquilles, de détente. « Les parcs et jardins ainsi que les bois, puissent être des lieux de promenade et de respiration. J’ai fait une proposition pour qu’ils rouvrent, avec un système de comptage » , explique-t-elleToutefois, les aires de jeux resteraient fermées et il serait interdit de se rassembler pour des piques-niques ou des pratiques sportives collectives.

Elle estime aussi avec l’arrivée des beaux jours que Paris Plage sera maintenu mais dans « une forme allégée » . Toutefois, elle pense que le 21 juin, la Fête de la Musique ne pourra avoir lieu a Paris cette année.

Sources : Le Parisien, France Info

A lire aussi : Les dernières annonces d’Emmanuel Macron à quelques jours du déconfinement

Publié par Romane le 05 Mai 2020
0