Tout le monde a fait la même blague sur Adrien Rabiot pendant France-Irlande !

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Adrien Rabiot est devenu la cible des internautes depuis quelques jours…

Rien ne va plus pour Adrien Rabiot. Le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, ne l’a pas sélectionné pour la Coupe du Monde en Russie, préférant le placer dans la liste des réservistes. Ce qui n’a pas plu au joueur du Paris Saint-Germain. Dans une lettre à Didier Deschamps, Adrien Rabiot a choqué en déclarant qu’il n’était pas satisfait de cette place : « Je considère que le choix du sélectionneur ne correspond à aucune logique sportive. »

 

Un perturbateur lors de France-Irlande

Le 28 mai, l’équipe de Didier Deschamps affrontait l’Irlande au Stade de France. Les Bleus, qui ont remporté le match 2-0, n’ont pas été gâtés pas la météo : il a plu des cordes à Saint-Denis. Mais ce n’est pas le temps exécrable qui a été le plus commenté sur Twitter. En effet, au début du match, un homme s’est infiltré sur le terrain, perturbant la rencontre. La sécurité a eu du mal à courir après le perturbateur, et les commentateurs s’en sont amusés. « Il va vite, et derrière, ça ne suit pas », s’est moqué Bixente Lizarazu. Mais pour les internautes, ce n’est pas ça le plus drôle

 

Adrien Rabiot moqué sur Twitter

En effet, beaucoup ont comparé le perturbateur à Adrien Rabiot. Comme nous le montre la vidéo en haut de l’article, les internautes ont blagué en affirmant que le perturbateur pourrait bien être Adrien Rabiot lui-même. On peut lire : « Adrien Rabiot était au stade hier, il a assisté à la rencontre et a même pu aller sur le terrain ! Tout est bien qui finit bien pour le Parisien ! » suivi d’un montage du perturbateur avec la tête du joueur de 23 ans. Un internaute a commenté : « En fait, j’ai fait la blague sur Adrien Rabiot, mais je n’étais pas le seul ! » Et oui, tout le monde a fait la même blague sur Adrien Rabiot hier !

tout le monde s'est moqué d'Adrien Rabiot lors du match France-irlande

Publié par Charlotte Z. le 29 Mai 2018