Cet entraîneur de football pète un câble après l’égalisation de son équipe…

Le football est un sport à part et tous les passionnés vous le diront. Après un match et une égalisation dans les derniers instants de la partie, l’entraîneur de l’As Roma, Eusebio Di Francesco a laissé exprimer sa joie ou plutôt sa rage et il doit le regretter…

 

L’entraîneur de l’As Roma fou de rage et de joie après l’égalisation

Eusebio Di Francesco doit se mordre les doigts d’avoir réagi de la sorte. En effet, ce lundi 27 août se déroulait le match de clôture de la deuxième journée de Serie A entre l’As Roma et l’Atalanta Bergame. Malheureusement pour son équipe, l’As Roma a été menée au score très tôt dans la rencontre malgré l’ouverture du score de son nouveau joueur phare Javier Pastore (ancien meneur de jeu du PSG notamment). Après 38 minutes de jeu, le club romain était mené 3 à 1 à domicile, une sacrée contre-performance. Mais les « Giallorossi » sont connus pour avoir du caractère et du répondant. En seconde période, ils sont revenus très motivé sur le terrain pour tenter d’inverser la tendance. À la 60 ème minute, la Roma a réduit la marque pour revenir à 2-3 au tableau d’affichage. Puis quelques minutes avant la fin du match, Kostas Manolas a égalisé et le stade a chaviré comme… Eusebio Di Francesco, l’entraîneur de la Roma.  En effet, ce dernier était fou de joie de l’égalisation et en même temps fou de rage de la performance de ses joueurs, il a délivré un coup de poing digne des plus grands boxeurs contre le plexiglas de son banc de touche avec sa main gauche.

 

Un geste avec des conséquences tout de même…

Un geste qui a eu des conséquences pour lui car Eusebio Di Francesco s’est fracturé la main gauche, plus précisément le cinquième métatarse. Le coach italien de 48 ans s’est fait opérer le lendemain matin sous anesthésie bien entendu. Pas de soucis à se faire, il sera bien présent vendredi pour le troisième match de son équipe contre le Milan AC. On espère que ses joueurs feront le travail sur le terrain pour qu’il ne se mette pas dans tous ses états…

 

Publié par Curtis Macé le 29 Août 2018
0