Un footballeur français très prometteur tué dans un règlement de compte en plein milieu de la nuit !

C’est un véritable drame dans le monde du football qui vient de se passer ! En effet, le jeune William Gomis âgé de 19 ans, footballeur de Saint-Etienne a été tué par balles. Un véritable drame qui a poussé son club à communiquer sur le sujet.

William Gomis, un jeune footballeur tué dans un règlement de comptes

C’est une mauvaise nouvelle bien triste qui est tombée ce 10 septembre 2018. En effet, William Gomis, un jeune footballeur de Saint-Etienne âgée de 19 ans a été retrouvé mort par balles dans la nuit de dimanche à lundi avec un autre jeune homme de 14 ans. Ce jeune défenseur jouait avec l’équipe réserve et était un pur produit du centre de formation du club stéphanois. William Gomis jouait depuis 5 ans là-bas et était issu de la ville de La Seyne-sur-Mer dans le Var en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il avait un contrat stagiaire et avait décidé de quitter le club pour tenter de trouver un club qui lui proposerait un contrat professionnel. La cause de la mort serait due à une kalachnikov. En effet, plus de 24 douilles ont été retrouvées sur les lieux du crime. Malheureusement, un autre jeune homme de 14 ans a trouvé la mort aux côtés de William Gomis. Toute cette histoire serait due à un règlement de comptes qui aurait mal tourné. Un des frères de William Gomis avait déjà perdu la vie dans un règlement de comptes par le passé.

L’ASSE en deuil

Arrivé à l’âge de 15 ans au club, William Gomis est resté 5 années au centre de formation. Saint-Etienne a donc tenu a faire un communiqué sur le sujet : « L’AS Saint-Étienne a eu l’immense tristesse d’apprendre le décès tragique de William Gomis, survenu la nuit dernière. Dirigeants, entraîneurs, joueurs et salariés du club sont profondément affectés par la disparition brutale de William et présentent leurs plus sincères condoléances à sa famille« , écrit le club du Forez, très affecté. William Gomis n’avait aucun lien avec l’attaquant français et international Bafetimbi Gomis. Depuis, le maire de la Seyne-sur-mer, Marc Vuillemot, a décrété un couvre-feu pour les personnes mineures.

footballeur

En savoir plus sur : - - - - - - -

Publié par Curtis Macé le 10 Sep 2018
0