Paul Pogba et Patrice Evra fous de joie au Parc des Princes après l’élimination du PSG (vidéo)

 

 

Et l’impensable s’est reproduit. Deux ans après la terrible désillusion de Barcelone (6-1), le PSG a subi une nouvelle « remontada » mercredi soir en Ligue des Champions. Vainqueur deux buts à zéro sur la pelouse de Manchester United il y a trois semaines, les Parisiens abordaient ce match retour avec un solide matelas d’avance. Privés de dix joueurs majeurs de leur effectif, blessés ou suspendus, les Red Devils imaginaient difficilement pouvoir inverser la tendance au Parc des Princes. Et pourtant, avec une équipe composée en partie de jeunes qui débutaient au niveau professionnel, Manchester United est allé chercher sa qualification pour les quarts en renversant le PSG trois buts à un au terme d’un match au scénario rocambolesque.

 

Paul Pogba et Patrice Evra se réjouissent de l’élimination du PSG

Comme à Barcelone deux ans auparavant, les joueurs du PSG sont passés complètement à côté de ce match capital. Les hommes de Thomas Tuchel ont multiplié les erreurs à l’image de Buffon, Kehrer ou Kimpembe et ont offert trois buts à des Mancuniens qui n’en demandaient pas tant. Suspendu pour cette rencontre après avoir récolté un carton rouge lors du match aller, Paul Pogba a eu du mal à contenir sa joie dans les tribunes. Le champion du monde était assis à côté de Patrice Evra, ancien international français et latéral gauche de MU. Les deux joueurs, nés en Île-de-France, ont affiché leur bonheur sur les réseaux sociaux à la fin du match.

 

>>>À lire aussi : Quand Paul Pogba confond Anne-Claire Coudray avec Anne-Sophie Lapix

 

La nouvelle remontada subie par le PSG moquée de toutes parts

« YEEEAAAHHH. Ici c’est Manchester ! Ici, c’est chez nous, c’est Manchester ! » Patrice Evra et Paul Pogba ont littéralement explosé au coup de sifflet final dans les travées du Parc des Princes. Champion du monde aux côtés de Kylian Mbappé, qui a tout raté dans ce match, Paul Pogba avait visiblement du mal à réaliser la portée de l’exploit réalisé par ses coéquipiers. Deux ans après la terrible « remontada » de Barcelone, les Parisiens ont subi une nouvelle déculottée aux yeux de l’Europe entière, dans un match au cours ils n’auront été que très rarement mis en danger. Pour la troisième année consécutive, les coéquipiers de Neymar s’arrêtent en huitièmes de finale. Une malédiction.

 

 

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Maxime le 07 Mar 2019
 
0