Roland Garros : Raphaël Nadal réalise le rêve d’un ramasseur de balles (vidéo)

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Après avoir remporté trois sets contre le Français Richard Gasquet, Raphaël Nadal n’a pas encore voulu quitter le court. Un des ramasseurs de balles présent lors du match était son plus grand fan. Prévenu, le joueur espagnol n’a pas hésité une seule seconde à réaliser son rêve, raquette à la main. Un moment magique applaudi par le court.

 

Le rêve d’un ramasseur de balles

Alors qu’il donnait ses impressions à une journaliste après sa victoire contre Richard Gasquet, elle l’informe que son plus grand fan est présent sur le court : Léo Godefroy, un ramasseur de balles normand passionné de tennis. Cette dernière l’encourage donc à jouer « juste une balle » avec lui. Sans hésiter, le champion en titre de Roland Garros a tendu une raquette au jeune ramasseur de balles.

 

Placés sur le court, les deux jeunes hommes étaient prêts à jouer. Léo ne s’est pas démonté et a assuré son échange, ce qui lui a valu le jeu d’une deuxième balle avec le champion. Ému et impressionné, Léo a remercié son idole qui a quitté le court sous les applaudissements de la foule.

 

Mais la vie de ramasseurs de balles n’est pas toujours si rose

Même si Léo a réalisé son rêve en étant ramasseur de balles, cette mission n’est pas tous les jours facile. Le 1er juin dernier, un jeune ramasseur de balles a dû quitter le court après avoir violemment percuté Damir Dzumhur, un joueur bosnien, dans sa course à la balle. Devant le désarroi du joueur, le petit s’est doucement relevé pour quitter le court étant littéralement choqué. Une semaine auparavant, Stanislas Wawrinka assommait un ramasseur en envoyant sa balle d’une telle puissance qu’il l’a reçu en plein visage.

via GIPHY

Malgré ces incidents, les ramasseurs de balles de Roland Garros ont toujours gardé la face. Si leur extrême rigueur leur a coûté parfois quelques égratignures, elle sera sûrement récompensée. Leurs gestes sont surveillés de près, leur concentration et leur réactivité sont évaluées pendant toute la durée de l’événement. Leur but étant d’être choisis pour officier lors du dernier week-end de la compétition où seulement 18 ramasseurs de balles seront sélectionnés.

Publié par Inès Arrom le 04 Juin 2018