Une veuve fait écorcher son mari, pour décorer les murs de sa peau tatouée

Chris Wenzel est décédé à 41 ans d’une maladie fulgurante. Peu de temps avant sa mort, se sachant condamné, il a fait une demande un peu particulière à sa femme.

 

 

Cet artiste tatoueur voulait que ses petits-enfants puissent admirer le travail de toute une vie. Depuis son plus jeune âge, il a transformé son corps en œuvre d’art, le recouvrant de tatouages. Regardez la vidéo pour découvrir comment sa femme a accepté d’écorcher son cadavre afin de garder sa peau et d’exposer ses tatouages dans des cadres.

 

Elle va écorcher son mari mort pour conserver les tatouages

Chris Wenzel était un tatoueur bien connu de Saskatoon, dans Saskatchewan, au Canada. Sa passion pour le tatouage a commencé à 9 ans, lorsqu’il a testé la discipline pour la première fois sur sa tante. Quand il a appris, il y a quelques mois qu’il était atteint d’une maladie foudroyante, il a fait savoir à sa femme qu’il voulait garder son œuvre intacte. « J’ai pensé que c’était quelque chose de différent mais cool quand même », a expliqué Cheryl, sa femme. « Peu importe ce que ça me demandera, je le ferai jusqu’au bout, pour lui ». Cheryl a contacté la société Save My Ink Forever, une entreprise américaine spécialisée dans l’embaumement de tatouages.

 

Une société spécialisée va préserver 70% de sa peau

Un peu comme un cuir ou une peau de bête, grâce à un procédé de conservation particulier, il est possible de tanner la peau d’un mort afin d’en préserver les tatouages. Cheryl a fait venir chez elle Kyle Sherwood, le directeur de la société, afin qu’il examine le corps. L’ensemble du travail a été estimé à 80 000 dollars et il faudra environ 3 mois à la société pour délivrer la peau. Environ 70% de la peau de son corps pourra être récupérée. Ils ont déjà procédé à quelques prélèvements devant Cheryl, qui leur a indiqué quels étaient les tatouages les plus importants à sauver.

 

Sa peau tannée sera accrochée au mur

« Vous pouvez pendre une image sur un mur. Et il existe une multitude de formes artistiques. Le tatouage est quelque chose qui est fait pour tenir plusieurs siècles. On essaie juste de le préserver ».  Cheryl compte pendre les morceaux de tatouages dans le studio de Chris afin que ses enfants et ses petits-enfants puissent admirer son travail. « Cet hommage vaut beaucoup pour eux. Ils savent que c’est quelque chose que voulait leur père et cette chose, ils l’auront ».

écorcher peau tatoueur mort

Crédits : CTV News, Instagram/chris_wenzel

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 18 Nov 2018
0