Affaire Christian Quesada : cette erreur qui a permis aux enquêteurs de rapidement remonter jusqu’à lui !

Ce mercredi 8 avril s’ouvre le procès de Christian Quesada, jugé entre autres pour « détention d’images pédopornographiques » . L’arrestation a été possible grâce au témoignage d’une adolescente, qui avait dénoncé les agissements de l’ancien champion des 12 coups de midi. Dans ses actes, Christian Quesada a fait plusieurs erreurs, qui ont permis aux enquêteurs de rapidement remonter jusqu’à lui.

>> À lire aussi : Affaire Christian Quesada : nouveau rebondissement dans l’affaire à la veille de son procès !

Christian Quesada : son procès débute le 8 avril !

Dans les 12 coups de midi, Christian Quesada était apprécié du public, et de Jean-Luc Reichmann. Il y a environ un an, ce dernier est cependant placé en détention provisoire et accusé de « détention d’images pédopornographiques » et « corruption de mineur » . Une affaire qui avait vivement fait réagir les médias et le présentateur des 12 coups de midi. Ces accusations ont permis à plusieurs victimes de se libérer et de témoigner contre Christian Quesada, qui semblait répéter un même scénario : après être entré en contact avec les jeunes femmes, l’homme envoyait une photo de son pénis en prétextant s’être blessé, comme le rappelle Voici.fr. Malgré ses nombreuses victimes, l’enquête a pu s’ouvrir grâce au témoignage et au dépôt de plainte d’une adolescente de 17 ans.

>> À lire aussi : Christian Quesada en prison : Eric, l’actuel maître de Midi, lui fait passer un message cinglant !

Plusieurs erreurs ont permis de remonter facilement jusqu’à lui !

Lors de ses conversations, Christian Quesada n’a pas toujours été prudent. Devant les policiers, l’adolescente de 17 ans témoigne, expliquant qu’elle pensait parler à une certaine « Justine » , une jeune fille de son âge. Mais au fil de la discussion, « Justine » lui aurait posé des questions de plus en plus intimes, allant jusqu’à lui proposer des relations tarifées avec un homme, comme le relate à l’époque Le Parisien. L’adolescente et « Justine » ont ensuite conversé par SMS, avant de se donner rendez-vous dans un hôtel parisien pour une relation sexuelle tarifée. D’abord hésitante, la jeune fille s’est finalement rétractée et à décidé de se rendre au commissariat pour porter plainte. À partir de là, le travail des enquêteurs n’a pas été difficile, puisque la ligne téléphonique utilisée pour passer les appels a rapidement été identifiée comme celle de Christian Quesada. Plus tard, les enquêteurs découvriront que la chambre réservée dans l’hôtel parisien était également au nom de l’ancien champion.

>> À lire aussi : Coronavirus : en plein confinement, une Messe va bien avoir lieu à Notre-Dame…

Source : Voici.fr

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Jessy le 08 Avr 2020
0