Affaire Christian Quesada : la production des 12 coups de midi prend une décision radicale


Depuis que l’affaire Christian Quesada a débuté, le 27 mars dernier, la production des 12 coups de midi à régulièrement été visée. En effet, l’homme était connu pour avoir un casier judiciaire bien rempli, ce qu’Endemol ne savait pas. Alors pour remédier à cela, TF1 prend une décision radicale.

>> À lire aussi : Benjamin Castaldi dévoile le lourd casier judiciaire de Christian Quesada…

Affaire Christian Quesada : le scandale sur une chaîne familiale

Il était le maître incontesté des 12 coups de midi ! Adulé par de nombreux téléspectateurs, Christian Quesada est pourtant tombé pour détention d’images pédo pornographiques et corruption sur mineur. Complètement sous le choc, Jean-Luc Reichmann se dit extrêmement en colère et a exprimé son dégoût sur instagram.

Quant à la production, elle est bien évidemment très embêtée puisqu’avec des milliers de candidats, il n’est absolument pas possible pour elle de vérifier les antécédents judiciaires de tout le monde. D’ailleurs, Cyril Hanouna prendra la défense du grand patron de TF1 en expliquant : « J’ai eu, ce matin, le grand patron de la production du jeu et vraiment, je vous le dis, et je le pense vraiment sincère, il n’a eu aucun message, aucun appel, aucun signal ».

>> À lire aussi : Affaire Christian Quesada : Est-ce que la production des 12 Coups de Midi ignorait vraiment tout de son lourd passé ?

affaire-christian-quesada-la-production-des-12-coups-de-midi-prend-une-decision-radicale

Affaire Christian Quesada : nouvelles mesures mises en place

Mais suite de l’accumulation de nombreux témoignages, la colère gronde chez les téléspectateurs. D’ailleurs, certains exigent que l’homme rende sa cagnotte qu’il ne mérite plus. Par ailleurs, la production de TF1 décide de prendre des mesures radicales pour éviter que ce genre d’événements ne se reproduisent. Ainsi, Endemol Shine France « réfléchit à d’autres règles de recrutement pour éviter une nouvelle affaire. »

Selon les premières informations, ils penseraient par exemple à une attestation sur l’honneur. C’est à peu près le même procédé qui est utilisé sur France 2 dans l’émission de Nagui : Tout le monde veut prendre sa place. En effet, le contrat signé par le candidat stipule : « qu’en cas de tromperie, la cagnotte du champion est reversée automatiquement à une association caritative. »

>> À lire aussi : Affaire Christian Quesada : les révélations sordides sur le contenu de son ordinateur…

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 16 Avr 2019
 
0