Christian Quesada: le témoignage glaçant de son co-détenu !

 

Dans un documentaire sur l’affaire Quesada hier soir sur C8, le co-détenu du gagnant des 12 coups de midi a donné des nouvelles de son état physique et mental. Il vivrait très mal son incarcération et serait en dépression.

 

Incarcéré depuis plus d’un mois après avoir été mis en examen pour « détention d’images pédopornographiques et corruption de mineur », Christian Quesada serait actuellement dans un état psychologique très fragile. Médiatisé pendant plusieurs mois après avoir gagné plus de 800 000 euros au jeu de Jean-Luc Reichmann, l’homme de 54 ans vivrait très mal sa détention.

>>> À lire en plus: Christian Quesada : ce petit manège qu’il avait mis en place pour ne pas se faire repérer

Christian Quesada: « il veut se mettre la corde au cou » a déclaré le co-détenu

Hier soir, C8 a diffusé un documentaire sur Christian Quesada, « Christian Quesada, du rêve au cauchemar » et plusieurs proches de l’homme ont pu témoigner. En particulier, son co-détenu, de la prison de Bourg-en-Bresse a pris la parole et donné des nouvelles de l’ancien ami de Jean-Luc Reichmann: « Honnêtement, il est pire que déprimé. Il a honte de ce qu’il a fait. Il prend son traitement pour être K.O. Il prend des cachets de Séresta pour dormir toute la journée. C’est un traitement de gars déprimé. Il veut presque se mettre la corde au cou. Il est en dépression. » a-t-il déclaré.

>>> À lire en plus: « Il était en train de me violer » : une victime présumée de Christian Quesada raconte sa terrible histoire sur le plateau de TPMP

Christian Quesada est placé à l’isolement pour sa sécurité

Depuis son arrivée dans la maison d’arrêt de Bourg-en-Bresse, Christian Quesada aurait déclenché une ambiance tendue au sein de l’établissement. Selon son co-détenu, il est placé à l’isolement pour sa sécurité puisque beaucoup de détenus l’insulteraient: « C’est l’une des prisons les plus violentes. Il se fait insulter tous les jours à 8 heures. Parce qu’à 8 heures c’est sa promenade et nous aussi. Quand on fait sa promenade, il est sur le toit en haut et nous entend quand on l’insulte. S’il avait été avec nous, il pourrait plus jamais parler de sa vie. Il est foutu, il est cuit. Nous on est 80, en promenade il est tout seul, il est mort !« 

>>> À lire en plus: Jean-Luc Reichmann : pour la première fois depuis le début de l’affaire Christian Quesada, il s’exprime à la télévision

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Églantine le 10 Mai 2019
 
0