Un candidat de « Un dîner presque parfait » séquestré et torturé à cause de son homosexualité

Criss Pouly a été très violemment agressé après sa participation à l’émission.

Nous sommes en 2018, et les violences homophobes sont malheureusement toujours d’actualité. Dans la nuit du 23 au 24 mai, Criss Pouly, un candidat de l’émission « Un dîner presque parfait » a été séquestré et torturé. Les agresseurs n’auraient pas apprécié son passage dans l’émission, en particulier le fait que Criss soit homosexuel. La victime s’est exprimée après son agression et son passage à l’hôpital. « C’est clairement un acte motivé par la jalousie et l’homophobie », a-t-il expliqué.

 

Un candidat de « Un dîner presque parfait » agressé

Criss Pouly tient le blog Boulogne Lifestyle, site consacré à l’actualité de Boulogne-sur-mer. L’émission « Un dîner presque parfait » lui a donc donné une jolie exposition, comme nous le montre la vidéo en tête d’article. Malheureusement, parmi eux, on trouve des individus malveillants qui ont tendu un piège au jeune candidat. Alors que Criss sortait de boîte de nuit,  il a été approché par 8 hommes, qui le reconnaissent et lui proposent de passer le reste de la nuit chez eux. Mais c’était un piège : « C’était en réalité un traquenard, deux d’entre eux me frappaient, les autres filmaient la scène avec leur téléphone portable. Pendant plusieurs heures, j’ai été frappé, torturé, le tout en raison de mon homosexualité. J’ai aussi reçu des menaces sexuelles. »

 

Un acte homophobe

Au bout de quelques heures de calvaire, le candidat de « Un dîner presque parfait » a finalement été relâché par ses tortionnaires. Comme on peut le voir dans la vidéo en haut de l’article, Criss Pouly s’est rendu au commissariat pour porter plainte. Le jeune homme est défiguré et a passé quelques jours à l’hôpital, mais il ne compte pas baisser les bras. De nombreuses personnes lui ont apporté leur soutien. Vous pouvez voir son témoignage dans la vidéo en haut de l’article.

Un candidat de "un diner presque parfait" torturé et séquestré à cause de son homosexualité

En savoir plus sur : - -

Publié par Charlotte Zuber le 30 Mai 2018