Les 12 coups de midi : cette raison qui pourrait conduire Paul à tout arrêter !

 

Depuis plusieurs semaines, Paul est devenu le nouveau maître incontesté des 12 coups de midi ! Il faut dire que le jeune homme ne cesse d’impressionner avec ses connaissances incroyables en Histoire. Mais à côté de cela, c’est également quelqu’un d’extrêmement touchant et qui doit lutter à chaque émission contre son syndrome d’Asperger. Et si aujourd’hui, il cumule plus de 248 927 euros de cagnotte, cette raison pourrait le conduire à tout arrêter !

>>À lire aussi : Les 12 coups de midi : cette délicate attention de Jean-Luc Reichmann à l’attention de Paul

Les 12 coups de midi : entre Paul et Jean-Luc Reichmann, un lien particulier

Depuis le début de sa participation aux 12 coups de midi, Paul ne cesse d’impressionner le public mais également le présentateur, Jean-Luc Reichmann. D’ailleurs, au fil des émissions, l’animateur est de plus en plus proche du garçon, quitte à l’épauler dans des moments d’angoisse. En effet, il n’est pas rare que l’étudiant rencontre des petits problèmes liés à son syndrome d’Asperger.

Et c’est exactement la raison pour laquelle, il tente de se ménager comme il peut. À Télé Loisirs, il avait déclaré qu’au-delà de quatre émissions par jour, cela devenait difficile pour lui. C’est la raison pour laquelle, le présentateur a pris les devants pour réaménager les tournages. « On prend un peu plus de temps entre les émissions. C’est important qu’on laisse place à la différence. Je veux que chacun ait sa chance. Comme pour d’autres candidats, j’essaie d’être au plus proche de Paul »

>> À lire aussi : Les 12 coups de midi : Paul a trouvé un second papa en Jean-Luc Reichmann

Cette raison qui risque de conduire Paul à tout arrêter

Mais pour le moment, les choses vont bon train du côté de Paul qui accumule déjà plus de 64 victoires dans les 12 coups de midi. Pourtant, une raison peut le conduire à tout arrêter ! « Je prends les émissions comme elles viennent. Mais j’ai dit à ma mère que j’aimerais atteindre les cent participations.» Un peu comme Xavier en 2013, Paul envisage de tout quitter sans regret après avoir rempli sa mission : atteindre les 100 participations.

« Je pourrais faire comme lui, même si j’ai envie de rester jouer. À un certain niveau, je pourrais m’en aller.» Mais pour le moment, c’est la compétition qui prime et il nous reste encore un peu de temps avant d’atteindre ce fameux chiffre.

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 03 Juil 2019
 
0