Les Z’amours : Bruno Guillon tacle sévèrement ce candidat super macho

Ce samedi 29 juin, Bruno Guillon fait face à un candidat au machisme affirmé dans l’émission des Z’amours. À tel point, que le présentateur ne peut s’empêcher de le tacler sévèrement en lui rappelant qu’en 2019, l’égalité hommes-femmes existe…

>> À lire aussi : Les Z’Amours : un couple se dispute en pleine émission (vidéo)

Les Z’amours : ce candidat qui choque Bruno Guillon

Ce samedi 29 juin dans les Z’amours, Bruno Guillon fait face à Jean, un candidat aux idées pour le moins sexiste et d’un autre âge. D’ailleurs, sa compagne Laetitia n’hésite pas à se plaindre de la mentalité de son conjoint en l’estimant « un peu » macho notamment lorsqu’il s’agit de tâches domestiques. « Il ne fait rien » explique-t-elle à l’animateur sans hésiter.

Ensemble depuis 18 ans, Laetitia et Jean forment un couple pour le moins atypique dans la mesure où Monsieur s’inscrit complètement dans une attitude machiste ! À tel point qu’on a presque l’impression de faire face à un stéréotype tout droit sorti d’un film des années 50. D’ailleurs, l’animateur ne peut s’empêcher de lui faire une sévère réflexion.

>> À lire aussi : Les Z’amours : Bruno Guillon tacle une candidate sur sa ressemblance avec une célèbre chanteuse !

Bruno Guillon tacle sévèrement sur l’égalité hommes-femmes

C’est ainsi que pour contrer Jean, Bruno Guillon lui demande comment il contribue à la vie familiale. Immédiatement, ce dernier répond sans sourciller : « Moi c’est le travail, c’est ramener du pognon, de faire vivre la famille, et elle c’est les enfants, c’est le ménage, la lessive, la vaisselle, l’aspirateur… » Évidemment, l’animateur ne peut s’empêcher de rétorquer sèchement : « Jean, vous savez que, nous ici, on est passé en 2019 et on est sur un truc qui s’appelle l’égalité homme-femme ? »

Mais rien à faire, le candidat renchérit en déclarant que ce genre d’idée : « Ça marche pas ça ! » Alors pour clore de débat, le présentateur finit par lâcher : « Si ça marche, bien sûr. Et surtout je vous arrête, Jean, quand vous dites ‘Moi c’est le travail’ : passez une journée à vous occuper des enfants, à gérer la maison… Et vous verrez que vous serez très content de retourner au boulot ! »

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 01 Juil 2019
 
0