Sophie Davant : piquée au vif par la remarque d’un étudiant sur son âge (vidéo)

Pourtant, tout avait bien commencé… Ce jour-là, dans Affaire conclue, Sophie Davant reçoit Charles, un jeune candidat de 22 ans. Le seul souci, c’est qu’après une salve de compliments, le jeune homme s’éparpille et fait une réflexion malvenue sur l’âge de la présentatrice. Découvrez cette séquence dans la vidéo ci-dessous

>> À lire aussi : Ce gros dérapage d’une animatrice radio sur Charles Aznavour a provoqué la colère des internautes

Sophie Davant : carrément piquée au vif

Sur le plateau d’Affaire conclue, Sophie Davant a pour habitude de chouchouter les candidats masculins qui viennent demander conseil. D’ailleurs, elle tombe parfois sur des pépites à qui elle fait volontiers les yeux doux. Mais ce jour-là, Charles ne rentre pas dans cette catégorie. Étudiant belge de 22 ans, il vient sur le plateau pour vendre une calandre de voiture Fiat.

Et c’est ainsi qu’il s’élance dans un véritable éloge à la présentatrice même si sur la fin, ça dérape complètement. « J’aime bien. Je suis assez attiré par tout ce qui est objets antiques, les vieux objets, rétro surtout vintage. » Et il tient à rendre hommage à l’émission : « C’est, entre autres, de part l’émission que j’ai commencé à m’intéresser à tous les objets vintage. » Sauf que juste après, ça part en vrille.

>> À lire aussi : Sophie Davant : vexée par la pique lancée par un de ses chroniqueurs en pleine émission !

Une réflexion très mal venue

Dans Affaire conclue, Charles, un jeune étudiant de 22 ans, ne tarit pas d’éloges sur l’émission. Le seul problème, c’est qu’il se laisse submerger par la ferveur de sa déclaration et ajoute : « C’est une émission assez intéressante, même pour les jeunes. Je trouve qu’on apprend beaucoup de choses.» Sauf que du côté de Sophie Davant, ça ne passe pas du tout.

« Merci pour nous ! Exceptionnellement, on arrive à drainer quelques jeunes ! » Avec une large grimace, Charles commence à se rendre compte de sa bourde et ajoute que de toute façon, c’est « dans la tête. » Mais c’est peine perdu puisque l’animatrice conclue avec un « Ouais ouais, bien sûr ! Bon et bien tant mieux. Si on fait des adeptes, tant mieux.»

En savoir plus sur : - -

Publié par Claire le 12 Oct 2019
0